Les Charlots font l'Espagne  –  Jean Girault / Tony Aboyantz  –  1972

Fiche générale

Affiche
  • Genre : Comédie
  • Durée : 1h25
  • Production :Renn Productions
    Les Films Christian Fechner...
  • Numéro de visa : 40020
  • Distribution : G.E.F.
  • Réalisateur :Jean Girault
    Tony Aboyantz (réalisateur 2ème équipe)
  • Interprètes : Gérard Rinaldi (Gérard)
    Jean Sarrus (Jean)
    Gérard Filipelli (Phil)
    Jean-Guy Fechner (Jean-Guy)
    Gérard Croce (Bouboule)
    Jacques Legras (le conducteur)...
  • Scénario :Jacques Vilfrid
    Jean Girault
  • Adaptation :Jacques Vilfrid
    Jean Girault
  • Dialogues :Jacques Vilfrid
    Ramón Llido (dialogues espagnols)
  • Producteur exécutif :Christian Fechner
  • Directeur de production :Pierre Grunstein
    Ricardo Bonilla (chef de production)...
  • Directeur de la photographie : Jean Penzer
    Jean-Paul Schwartz (opérateur)...
  • Compositeur de la musique : Les Charlots
    Jean-Claude Pelletier (arrangeur)
  • Monteur : Armand Psenny
    Jean-Pierre Beshard ...
  • Chef décorateur : Sydney Bettex
    Luίs Vazquez (décorateur Espagne)
  • Costumier : Tanine Autré
    María Teresa Iglesias (habilleuse)

Production

  • Production :Renn Productions
    Les Films Christian Fechner
    Diasa P.C.
  • Distribution : G.E.F.
  • Producteur exécutif :Christian Fechner
  • Directeur de production :Pierre Grunstein
    Ricardo Bonilla (chef de production)
    Nicole Firn (secrétaire de production)
    Michèle Nicholson (secrétaire de production)
    Bernard Artiges (administration générale)
  • Assistant de production :France
    Espagne

Fiche artistique

  • Réalisateur :Jean Girault
    Tony Aboyantz (réalisateur 2ème équipe)
  • Scénario :Jacques Vilfrid
    Jean Girault
  • Adaptation :Jacques Vilfrid
    Jean Girault
  • Dialogues :Jacques Vilfrid
    Ramón Llido (dialogues espagnols)
  • Scripte :Alice Ziller
  • Interprètes :Gérard Rinaldi (Gérard)
    Jean Sarrus (Jean)
    Gérard Filipelli (Phil)
    Jean-Guy Fechner (Jean-Guy)
    Gérard Croce (Bouboule)
    Jacques Legras (le conducteur)
    Béatrice Chatelier (Sublime)
    Yves Barsacq (Robert Leplat)
    Valérie Boisgel (1ère nana)
    François Cadet (Douanier)
    Yves Elliot (2ème voyageur car)
    Jean Eskenasy (1er voyageur car)
    Agnès Petit (2ème nana)
    Katia Tchenko (Colette Leplat)
    Jean Valmence (Chauffeur auto-stop)
    Jean Girault (un résidant du camping)
    Monick Lepeu (une touriste dans la gare)
    André Badin
    Mara Cruz
    Gérard Tichy
    Jaime de Mora y Aragon
    Mariano Vidal Molina
    Dianik Zurakowska
    Rafael Hernández
    Pilar Gómez Ferrer
    Juan Cazalilla
    Joaquín Solís
    Leopoldo Frances

Fiche technique

  • Photographie :Jean Penzer
    Jean-Paul Schwartz (opérateur)
    Yves Agostini (assistant opérateur)
    Ricardo Andreu (assistant opérateur)
    José Antonio Mateo (assistant opérateur)
  • Compositeur de la musique :Les Charlots
    Jean-Claude Pelletier (arrangeur)
  • Ingénieur du son :Fernando Terol
    Robert Pouret (bruiteur)
  • Effets spéciaux :Christian Bourqui
    Marcel Laude
  • Monteur :Armand Psenny
    Jean-Pierre Beshard
    María-Teresa Mateos
    Joëlle Dalido
  • Chef décorateur :Sydney Bettex
    Luίs Vazquez (décorateur Espagne)
  • Costumier :Tanine Autré
    María Teresa Iglesias (habilleuse)
  • Maquilleur :Nadine Fraigneau
  • Photographe de plateau :Alain Loison
  • Régisseur :Jean Pieuchot
    Ramón Bailo (assistant)
    Francisco Tudela (assistant)
  • Assistant réalisateur :Tony Aboyantz
    Roberto Cirla
    José Marίa Ochoa
  • Laboratoire de mixage :Alex Pront

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Durée : 1h25

RÉSUMÉ

Employés à la R. A. T. P., en ce dernier jour du mois de juillet, les Charlots sont impatients de partir en vacances. Dans leur hâte à ne pas rater le car qui doit les emmener en Espagne, Jean et Phil, pilotant une rame de métro, foncent vers le terminus, grillant les stations, au grand affolement des voyageurs. Gérard et Jean Guy font de même avec leur autobus. Ne disposant pas de gros moyens, ils ont choisi un voyage organisé au tarif le plus bas. Le départ a lieu dans la joie. Une joie bien vite tempérés par le comportement d'un car archaïque et de son conducteur. Après de multiples incidents de voyage et le passage de la douane, c'est enfin l'Espagne. Cruelle déconvenue, le Directeur de l'Agence de Tourisme s'est enfui avec la caisse. Rien n'a été retenu, les "Aoûtiens" se retrouvent livrés à eux-mêmes sans gite et sans argent. Bien décidés à ne pas renoncer à leurs vacances, les Charlots: champions du système D, font face à la situation. Embauchés, comme extras, dans un palace ils en seront vite renvoyés après y avoir créé une indescriptible pagaille! Cireurs de chaussures, marchands à la sauvette, errants sur des routes écrasées de soleil, l'auto-stop leur amène d'amères déconvenues. Tenaillés par la faim, ils sont invités à une noce folklorique qui festoie sur la place pittoresque d'un ravissant petit village. Après avoir exécuté un flamenco-pop assez spécial et dragué un peu trop ouvertement quelques belles andalouses, ils fuient la jalousie des autochtones très attachés à la fidélité conjugale ! Engagés comme manœuvre sur un chantier en construction, ils aident il la finition d'une villa où un têtu s'est installé avec sa famille, bien qu'elle ne soit pas terminée. Distraits dans leur travail par la présence des deux ravissantes filles du propriétaire, ils accumulent les maladresses et finissent par emmurer les occupants à l'intérieur de la maison! Un milliardaire allemand vient de renvoyer l'équipage de son yacht. Il est impatient d'appareiller. Les Charlots se proposent comme matelots, se faisant passer pour des navigateurs avertis. Après avoir semé la panique dans le port, le bateau fou aborde la pleine mer et fonce droit sur une mine magnétique de la dernière guerre que les Charlots ont pris pour une bouée de signalisation. Le milliardaire s'enfuit à la nage! Par mirac1e le bateau réussit à accoster dans un autre port. Sur un yacht voisin, une ravissante esseulée les invite à passer le week-end dans sa somptueuse propriété. Gérard flirte outrageusement avec la dame tandis que les trois autres doivent le servir et remplacer les domestiques absents. Ils se vengent en sabotant délibérément le tête à tête amoureux. La belle, folle de désir inassouvi, les chasse rageusement … Passant dans un village, ils posent pour la photo souvenir classique, habillés en matador. Une méprise les conduit dans l'arène où ils doivent combattre un taureau furieux. Membres de la Société Protectrice des Animaux, ils se font un allié de l'animal et ridiculisent le matador vedette de la corrida. Les "officionnados" mécontents les poursuivent jusque dans les rues du village ... suivis du taureau reconnaissant! Les vacances se terminent. Comment rentrer sans argent? Ils parviennent à résoudre ce délicat problème mais une surprise de taille les attend! Une chose est certaine ... ils risquent fort d'être en retard au boulot !

En savoir plus

Tourné entre août et septembre 1972 à Marbella, Province de Malaga, Espagne et à Paris.


  • Sortie : 13/12/1972
Date de la publication électronique :10 March 2010
Sources :
  • Matériel publicitaire du film, collection de la Fondation, Jérôme Seydoux-Pathé ; génériques du dvd