Pleure pas la bouche pleine  –  Pascal Thomas  –  1973

Fiche générale

Affiche
  • Pays de production :France
  • Genre : Comédie
  • Durée : 1h04 mn
  • Production :Renn Productions
    Les Films du Chef-lieu...
  • Numéro de visa : 40893
  • Distribution : AMLF
  • Réalisateur :Pascal Thomas
  • Interprètes : Bernard Menez (Alexandre)
    Christiane Chamaret (Edith, la mère)
    Frédéric Duru (Frédéric)
    Annie Colé (Annie)
    Jean Carmet (Louis, le père)
    Daniel Ceccaldi (Michel, le parrain)...
  • Scénario :Pascal Thomas
    Roland Duval
    Suzanne Schiffman (collaboration)
  • Adaptation :Pascal Thomas
    Roland Duval ...
  • Dialogues :Pascal Thomas
  • Producteur exécutif :Claude Berri
  • Directeur de production :Michel Choquet
    Nicole Lemka Firn (secrétaire de production)...
  • Directeur de la photographie : Colin Mounier
    Jean-Paul Meurisse (1er assitant opérateur)...
  • Compositeur de la musique : Vladimir Cosma
  • Monteur : Hélène Plemiannikov (chef monteuse)
  • Chef décorateur : Jean-Pierre Kohut
    Geoffroy Larcher
  • Costumier : Sophie Thevenet
    Sylvie Hauller (habilleuse)

Production

  • Pays de production :France
  • Production :Renn Productions
    Les Films du Chef-lieu
    O.R.T.F.
  • Distribution : AMLF
  • Producteur exécutif :Claude Berri
  • Directeur de production :Michel Choquet
    Nicole Lemka Firn (secrétaire de production)
    Sylvain Resling (administateur)

Fiche artistique

  • Réalisateur :Pascal Thomas
  • Scénario :Pascal Thomas
    Roland Duval
    Suzanne Schiffman (collaboration)
  • Adaptation :Pascal Thomas
    Roland Duval
    Suzanne Schiffman (collaboration)
  • Dialogues :Pascal Thomas
  • Scripte :Sophie Thevenet
  • Interprètes :Bernard Menez (Alexandre)
    Christiane Chamaret (Edith, la mère)
    Frédéric Duru (Frédéric)
    Annie Colé (Annie)
    Jean Carmet (Louis, le père)
    Daniel Ceccaldi (Michel, le parrain)
    Hélène Dieudonné (Fernande - la grand-mère)
    Isabelle Ganz (l'amie)
    Friquette Thévenet (Friquette)
    Isabelle Ganz (Geneviève)
    Isabelle Ganz (Geneviève)
    Andrée Brau (la logeuse)
    Alain Perceau (Clément)
    Fernand Pericard (le coiffeur)
    Dr. Lesage (le médecin)
    Victor Bourrin (le curé)
    Claudine Paringaux (Claudine)
    Dany Juteau (la cousine)

Fiche technique

  • Directeur de la photo :Colin Mounier
    Jean-Paul Meurisse (1er assitant opérateur)
    Christian Bachmann (2ème assitant opérateur)
  • Compositeur de la musique :Vladimir Cosma
  • Ingénieur du son :Pierre Lenoir
    Pierre Gamet (assistant)
    Titou Charrière (assistant)
  • Monteur :Hélène Plemiannikov (chef monteuse)
  • Chef décorateur :Jean-Pierre Kohut
    Geoffroy Larcher
  • Costumier :Sophie Thevenet
    Sylvie Hauller (habilleuse)
  • Son :Mono
  • Monteur son :Nathalie Lafaurie
    Agathe Nivoix (assistante)
    Marie-Claude von Dorpp (assistante)
  • Décors :Marnes et Montcontour villages de Saint-Chartres
  • Photographe de plateau :Christian Bachmann
  • Régisseur :Robert Porte
    Sylvain Resling
  • Chef machiniste :Charles Fress
    Jacques Frejabue (assistant)
  • Assistant réalisateur :Suzanne Schiffman (1er assistant réalisateur)
    Carl Hathwell (2ème assistant réalisateur)
  • Laboratoire :Eclair-Epinay
  • Laboratoire de mixage :Jean Nény
    Pierre Lenoir

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Métrage : 3194 mètres
  • Durée : 1h04 mn

RÉSUMÉ

Annie, le personnage central du nouveau film de Pascal Thomas : Pleure pas la bouche pleine est une jeune fille de seize ans. Jolie, pulpeuse, la sensualité juvénile à fleur de peau, Annie mord dans la vie à pleines dents. Caresses, frôlements, galipettes, baisers sont ponctués de fous-rires auxquels font écho ceux de son amie, Geneviève. Son amoureux, Fréderic, un garçon de dix-neuf ans, mécanicien et coureur cycliste, aimerait bien pousser ce flirt jusqu'à son aboutissement mais, quand il veut Annie ne veut pas et quand enfin elle se décide, c'est lui qui refuse … Un jour d'été Frédéric est rappelé pour faire son service militaire et Annie se retrouve seule, isolée dans le train-train quotidien de sa famille : un père bougon, « dépassé » par sa fille, une mère tendre et attentive, prenant encore du plaisir aux assauts galants de son menuiser de mari toujours amoureux d'elle ; une petite sœur de douze ans, Friquette, délurée et moqueuse, passant le temps avec son petit copain Clément à des jeux pas toujours innocents ; une grand-mère industrieuse et philosophe. La vie quoi… la vie d'une famille normale d'un village de Poitou écrasé par la chaleur de l'été mais pétant sa verdure de tous ses bourgeons éclatés. Providentiellement surgit Alexandre 24 ans, un grand dadais dont le pantalon blanc et le blazer bleu s'allient harmonieusement à la blancheur de sa TR4, l'atout majeur de ce dragueur de sous-préfecture au demeurant sympathique et très drôle. Annie, quelque peu grisée par deux ou trois randonnées en TR4, accepte un après-midi de le suivre chez lui, et là, alors que le garçon n-y croyait plus, se donne à lui sans plus des façons, omettant tout simplement avec une rouerie toute féminine ou peut-être encore par mutinerie de la prévenir de le prévenir qu'elle était encore vierge. Pour fêter l'événement Annie et Alexandre décident d'aller terminer la journée au bord de la mer. Sur la route, ils rencontrent Frédéric en uniforme d'aviateur : il a bénéficié d'une « perm » subite et il attend le car. In peu dépité de voir sa petite amie avec un garçon qu'il connaît à peine, Frédéric accepte tout de même la proposition d'Annie de se joindre à leur équipée vers la mer. Là-bas, au bord de vagues, saoulée de soleil et d'embruns, la fille est heureuse, épanouie entre « ses » deux hommes, jetant inconsciemment les bases d'une vie douce à son corps sans problèmes. Les garçons eux aussi ont conclu un pacte dicté par une sympathie mutuelle : Alexandre est « sympa » et Frédéric lui confie Annie le temps de son service militaire. Le soir, en rentrant à la maison, Annie doit repousser son parrain troublé par la sensualité qui se dégage de la jeune fille. Sans doute n'est-elle pas encore mûre pour le véritable adultère ou bien s'est-elle déjà forgé une morale dont la règle fondamentale est de ne pas troubler la vie à trois qu'elle a esquissée l'après-midi même… Le lendemain, des rires fusent au bord de la rivière : Annie confie à sa mère qu'elle a couchée avec un garçon : « Frédéric ? » « -Non, Alexandre, il est drôle ». « Viens rire avec nous, Friquette. Plus tard quand ça t'arrivera tu en riras aussi ».

En savoir plus

Prix et distinctions : En competition au 12Th New York Film Festival - 1974
  • Titre en anglais: « Don't cry with your mouth full! ».

  • Sortie : 25/10/1973
Date de la publication électronique :10 March 2010
Sources :
  • Matériel publicitaire du film, collection de la Fondation, Jérôme Seydoux-Pathé ; Scénario du film, collection de la Fondation, Jérôme Seydoux-Pathé ; génériques du dvd