Six heures à perdre  –  Alex Joffé / Jean Lévitte  –  1947

Fiche générale

Affiche
  • Titre original : Six heures à perdre
  • Pays de production :France
  • Genre : Comédie humoristique
  • Durée : 90 mn
  • Production :Société Nouvelle Pathé Cinéma (SNPC)
  • Distribution : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Alex Joffé
    Jean Lévitte
  • Interprètes : Dany Robin
    Denise Grey
    Jacqueline Pierreux
    Paulette Dubost
    Luce Fabiole
    Marguerite de Morlaye ...
  • Scénario :Alex Joffe
    Jean Lévitte
  • Adaptation :Alex Joffe
    Jean Lévitte
  • Dialogues :Alex Joffe
    Jean Lévitte
  • Directeur de production :Maurice Billet
  • Directeur de la photographie : Pierre Montazel
  • Chef opérateur : Roger Dormoy (opérateur)
    Robert Foucart (2e opérateur)...
  • Monteur : Madeleine Guy
    Denise Baby
  • Chef décorateur : Guy de Gastyne
    André Robert (assistant)

Production

  • Titre original : Six heures à perdre
  • Pays de production :France
  • Production :Société Nouvelle Pathé Cinéma (SNPC)
  • Distribution : Pathé Consortium Cinéma
  • Directeur de production :Maurice Billet

Fiche artistique

  • Réalisateur :Alex Joffé
    Jean Lévitte
  • Scénario :Alex Joffe
    Jean Lévitte
  • Adaptation :Alex Joffe
    Jean Lévitte
  • Dialogues :Alex Joffe
    Jean Lévitte
  • Scripte :Henriette Vérité
  • Interprètes :Dany Robin Denise Grey
    Jacqueline Pierreux Paulette Dubost
    Luce Fabiole Marguerite de Morlaye
    André Luguet Jean-Jacques Delbo
    Pierre Larquey Robert Seller
    François Joux Henri Vilbert
    Albert Michel Jean Gaven

Fiche technique

  • Directeur de la photo :Pierre Montazel
  • Chef opérateur :Roger Dormoy (opérateur)
    Robert Foucart (2e opérateur)
    Raymond Letouzey (2e opérateur)
  • Ingénieur du son :Maurice Carrouet
  • Monteur :Madeleine Guy
    Denise Baby
  • Chef décorateur :Guy de Gastyne
    André Robert (assistant)
  • Maquilleur :Joseph Mejinsky
  • Photographe de plateau :Pierre Ancrenaz
  • Régisseur :Roger Rogelys
    Emile Tabouillot (régisseur intérieurs)
    Géo Sandry (régisseur extérieurs)
  • Assistant réalisateur :Bolin Dagmar
    Gérard Cognan

Résumé et notes

  • Genre : Comédie humoristique
  • Durée : 90 mn

RÉSUMÉ

Un voyageur anonyme descend une gare afin d'y prendre une correspondance. Cette correspondance a six heures de retard. Désoeuvré, le voyageur sort de la gare. Il est reçu par le bourgmestre et ses adjoints qui l'appellent "Excellence"". D'abord interloqué, il réalise vite qu'il s'agit d'une méprise due à une ressemblance extraordinaire et, ayant six heures à perdre, il décide de jouer pendant ce temps le rôle de l'autre. Ayant remercié la municipalité et les musiciens, le voyageur prend une voiture qui l'attendait. A ce moment, un individu se précipite sur lui et lui demande s'il a "l'enveloppe". Embarrassé, le voyageur répond évasivement que l'enveloppe étant dans ses bagages, il la remettra plus tard. L'homme disparaît. L'auto démarre et dépose le voyageur devant un luxueux hôtel particulier où, sachant déjà qu'il est l'ambassadeur Léopold de Witt, arrivant de l'Equateur après trois ans d'absence, il apprend également que la baronne, son épouse, le trompe avec Claude Miroche, un artiste de talent qui séjourne àl'hôtel avec sa soeur Simone. Peu après, le voyageur se trouve en présence d'une adorable jeune fille, Rosie qui, le prenant pour son père, lui confie qu'elle aime le pianiste et qu'ils doivent fuir ensemble le lendemain matin. La baronne de Witt, de son côté, a décidé de partir le surlendemain avec ce même pianiste. Pour pouvoir vivre avec Claude, elle va vendre les tableaux et le domaine et elle compte sur la veulerie de son mari pour réaliser cette vente sans encombre. Mais lorsque se présente le marchand de tableaux, "Léopold", à la stupéfaction de sa femme, refuse son autorisation. Il informe ensuite Simone, la soeur du pianste, du projet de fuite de Rosie et de Claude et déclanche ainsi un coup de théâtre: Claude est le mari de Simone: tous deux sont des aventuriers qui veulent s'emparer de la fortune de Mme de Witt. Mais Claude comptait, une fois en possession de l'argent, fuir avec Rosie. Ulcérée, Simone dit la vérité à Mme de Witt et à Rosie qui tente de suicider au moment où les deux aigrefins sont mis à la porte par le voyageur. Celui-ci soigne avec une tendre compréhension Rosie qui est la seule, d'ailleurs, à l'identifier. Les six heures que le voyageur avait à perdre sont presque écoulées. L'homme qui lui avait réclamé une enveloppe renouvelle sa demande. N'ayant pas obtenu satisfaction, et pour cause, il rejoint un complice et tous deux décident que l'enveloppe va changer de propriétaire. Ignorant le danger qu'il court, le voyageur monte dans l'auto qui va l'emmener à la gare... mais il ne prendra pas le train. Quand le vrai Léopold de Witt débarque à la gare, les deux individus se présentent à lui et l'amabassadeur leur remet tout aussitôt ce pli qui venait de faire le malheur de son sosie. D'après le synopsis publicitaire du film

En savoir plus

Le film est tourné entre le 16 mai et le 1er août 1946 aux studios Pathé-Cinéma de Joinville-le-Pont. La présentation corporative a lieu le 24 décembre 1946 au Marignan, la première représentation le 22 janvier 1947 au Cinécran, Eldodaro, Impérial, Les Portiques (Paris).


Présentation corporative : 24 décembre 1946 au Marignan
  • Sortie : 22/01/1947
Date de la publication électronique :25 juin 2010
Sources :

Index de la Cinématographie française 1947.

Synopsis publicitaire du film, fonds André Bernard: collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé