Escapade  –  Ralph Habib  –  1957

Fiche générale

Affiche
  • Pays de production :France
  • Genre : Fantaisie policière
  • Durée : 75 minutes
  • Producteur :Christine Gouze-Renal
  • Production :Société Nouvelle Pathé - Cinéma
    Vente à l'étranger: Pathé - Metzger et Woog
  • Réalisateur :Ralph Habib
  • Interprètes : Louis Jourdan
    Dany Carrel
    Roger Hanin
    Lise Delamare
    Jean-Loup Philippe
    Margaret Rung ...
  • Scénario :Marcel Achard (d'après une nouvelle de William Irish)
  • Adaptation :Albert Valentin
  • Dialogues :Marcel Achard
  • Directeur de production :Fred Surin
    Georges Giliet (administrateur)...
  • Directeur de la photographie : Pierre Petit
  • Chef opérateur : Noël-Claude Martin
    Guy Maria (assistant)...
  • Compositeur de la musique : Michel Emmer
  • Monteur : Raymond Lamy
    Genévieve Flaschi (assistante)
  • Chef décorateur : Georges Wakhewith
    Renée Calviera (assistante)...
  • Costumier : Henriette Boussaroque (habilleuse)
    Suzanne Revillard (habilleuse)

Production

  • Pays de production :France
  • Producteur :Christine Gouze-Renal
  • Production :Société Nouvelle Pathé - Cinéma
    Vente à l'étranger: Pathé - Metzger et Woog
  • Directeur de production :Fred Surin
    Georges Giliet (administrateur)
    Suzanne Bastide (secrétaire de production)

Fiche artistique

  • Réalisateur :Ralph Habib
  • Scénario :Marcel Achard (d'après une nouvelle de William Irish)
  • Adaptation :Albert Valentin
  • Dialogues :Marcel Achard
  • Scripte :Marie-Thérèse Cabon
  • Interprètes :Louis Jourdan Dany Carrel
    Roger Hanin Lise Delamare
    Jean-Loup Philippe Margaret Rung
    Félix Marten Albert Rémy
    Claude Génia Arlette Merry
    Marcel bozzufi Pierre Goutas
    Léopoldo Frances Jean Lec
    Guy Tréjean Jean Ozennz
    Jean Daurand José Lewgoy

Fiche technique

  • Photographie :Pierre Petit
  • Chef opérateur :Noël-Claude Martin
    Guy Maria (assistant)
    Maurice Faminsky (assistant)
  • Compositeur de la musique :Michel Emmer
  • Ingénieur du son :Robert Biart
    Robert Salagnac (recorder)
    Victor Revelly (perchman)
  • Monteur :Raymond Lamy
    Genévieve Flaschi (assistante)
  • Chef décorateur :Georges Wakhewith
    Renée Calviera (assistante)
    René Petit (assistant)
    Roger Fresca (tapissier)
  • Costumier :Henriette Boussaroque (habilleuse)
    Suzanne Revillard (habilleuse)
  • Maquilleur :Hagop Arakélian
  • Photographe de plateau :Jean Klissak
  • Régisseur :Roger Descoffre
    Louis Liberia (régisseur adjoint)
    Robert Christides (régisseur adjoint)
  • Assistant réalisateur :Claude Pinoteau
    Alain Jessua

Résumé et notes

  • Genre : Fantaisie policière
  • Durée : 75 minutes

RÉSUMÉ

Délaissée par son flirt Philippe, à qui elle vient de refuser son premier baiser, et de plus privée de bal, pour ses mauvaises notes en classe, Agnès une ravissante et espiègle jeune fille, restée seule à la maison reçoit un mystérieux coup de téléphone. Son interlocuteur l'appelle Mauricette, lui transmet des consignes de la part de « Philippe» et lui donne rendez-vous au « Réséda Hôtel ». Agnès croit à une farce montée par ses camarades de classe, décide « d'aller voir » et, élégamment vêtue d'une robe de soirée empruntée à sa sœur aînée, se fait conduire en taxi au Réséda Hôtel ». L'imprudente Agnès est accueillie dans une affreuse chambre par des individus à mine patibulaire. Elle ne comprend que très peu l'argot dans lequel ils s'expriment, ni pourquoi ils l'appellent Mauricette, pourtant il faudrait comprendre puisqu'ils ont l'air de lui expliquer ce qu'ils attendent de cette Mauricette. Ils la considèrent sans douceur; sa jeunesse les étonne… les uns s'en inquiètent, les autres font confiance au choix de Philippe… Une bagarre s'ensuit. Épouvantée, Agnès comprend qu'elle tombe au milieu d'un gang. Mais il est trop tard pour affirmer qu'elle n'a rien de commun avec Mau¬ricette. On lui expose la mission qu'elle doit remplir : un nommé Frank Raphaël vient de sortir de prison, il est à l'hôtel Granada, pas pour longtemps. Il faut savoir où il a caché les 200 millions qu'il avait' mis à l'abri avant son arrestation. Pour cela Philippe compte sur Mauricette. Un seul moyen : se jeter sous sa voiture, le séduire, le conduire dans une souricière, au « Soho-Club » et s’éclipser au moment du règlement de compte. Passablement grisés par quelques verres de whisky, Agnès commence à exécuter, plus morte que vive, le plan prévu. Mais « Monsieur Raphaël », est un gangster fort sympathique et elle parvient à lui révéler la menace qui pèse sur lui. Tout en dansant avec elle au « Soho-Club », dont tous les membres du personnel sont remplacés par les gangsters, Raphaël élabore un plan de fuite. Une bagarre terrible éclate. Raphaël et Agnès s’échappent par les toits. Agnès est sauvée et reconduite chez sa mère. Mais Raphaël se fait abattre par ses ennemis. Cette tragique et « merveilleuse » soirée laissera à Agnès un souvenir douloureux mais inoubliable. D'après le synopsis publicitaire du film

En savoir plus

Tourné dans les Studios Saint-Maurice Début du tournage: 11 février 1957 Première représentation (Paris): 7 juin 1957 - Français, Marignan.


  • Sortie : 07/06/1957
Date de la publication électronique :05 October 2010
Sources :

Index de la Cinématographie française 1957-B Synopsis publicitaire du film, fonds André Bernard: collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé