Les Misérables  –  Jean-Paul Le Chanois  –  1957

Fiche générale

Affiche
  • Pays de production : France
    Italie
    Allemagne
  • Genre : Mélodrame
  • Durée : 1ère époque: 97 minutes; 2ème époque: 120 minutes
  • Production : Société Nouvelle Pathé Cinéma (SNPC)
    Serena Film...
  • Réalisateur : Jean-Paul Le Chanois
  • Interprètes : Jean Gabin
    Bernard Blier
    Bourvil
    Giani Esposito
    Serge Reggiani
    Danièle Delorme ...
  • Scénario : d'après le roman de Victor Hugo
  • Adaptation : René Barjavel
    Michel Audiard ...
  • Dialogues : René Barjavel
    Michel Audiard ...
  • Producteur délégué : Paul Cadéac
    Richard Brandt
  • Directeur de production : Louis Duchesne
    Charlotte Choquert (secrétaire de production)
  • Directeur de la photographie : Jacques Natteau
  • Chef opérateur : Henri Tiquet
    Alain Douarinou ...
  • Compositeur de la musique : Georges Van Parys
  • Monteur : Emma Le Chanois
    Jacqueline Aubery du Bouley (assistante)...
  • Chef décorateur : Serge Pimenoff
    Karl Schneider ...
  • Costumier : Marcel Escoffier (créateur des costumes)
    Frédéric Junker ...

Production

  • Pays de production : France
    Italie
    Allemagne
  • Production : Société Nouvelle Pathé Cinéma (SNPC)
    Serena Film
    avec la coopération de la DEFA
  • Producteur délégué : Paul Cadéac
    Richard Brandt
  • Directeur de production : Louis Duchesne
    Charlotte Choquert (secrétaire de production)

Fiche artistique

  • Réalisateur : Jean-Paul Le Chanois
  • Scénario : d'après le roman de Victor Hugo
  • Adaptation : René Barjavel
    Michel Audiard
    Jean-Paul Le Chanois
  • Dialogues : René Barjavel
    Michel Audiard
    Jean-Paul Le Chanois
  • Scripte : Geneviève Cortier
  • Interprètes : Jean Gabin Bernard Blier
    Bourvil Giani Esposito
    Serge Reggiani Danièle Delorme
    Silvia Monfort Fernand Ledoux
    Jimmy Urbain Béatrice Altariba
    Martine Havet Lucien Baroux
    Jean Murat Elfriede Florin
    Jean d'Yd Bernard Musson
    Ardisson Julienne Paroly
    René Fleur Christian Fourcade
    jean Ozennz Madeleine Barbulée
    Gerhard Bienert Harry Hindemith
    Bazil Gabrielle Fontan
    Paul Ville Suzanne Nivette
    Isabelle Lobbe Gérard Darrieu
    Pierre Tabard Jacques Harden
    Laufer Marc Eyraud
    Beyert Luc Andrieux
    Henri Guegan Arbessier
    Paillette Emile Genevoix
    Fabre Bertin François Darlon

Fiche technique

  • Photographie : Jacques Natteau
  • Chef opérateur : Henri Tiquet
    Alain Douarinou
    Max Le Chevallier (assistant)
    Jacques Lacourie (assistant)
    Neil Binney (assistant)
  • Compositeur de la musique : Georges Van Parys
  • Ingénieur du son : René C. Forget
    René Sarazin
    Fernand Janisse (recorder)
    Guy Maillet (perchman)
  • Monteur : Emma Le Chanois
    Jacqueline Aubery du Bouley (assistante)
    Jacques Gaillard (assistant)
    Lucette Lhure (assistante)
    Colette Charbonneua (assistante)
    Janine Oudoul (assistante)
  • Chef décorateur : Serge Pimenoff
    Karl Schneider
    Pierre Duquesne (assistant)
    Jacques Brizzio (assistant)
    Alfred Schulz (assistant)
  • Costumier : Marcel Escoffier (créateur des costumes)
    Frédéric Junker
    Jacqueline Guyot (assistante)
    Louise Schmidt (assistante)
  • Décors : Allemagne
  • Maquilleur : Louis Bonnemaison
    Bernhard Kalisch
    Yvonne Gasperina (assistante)
    Bernhard Kalisch (assistant)
    Jules Chanteau (Perruquier)
    Grete Walter (coiffeuse)
  • Photographe de plateau : Roger Corbeau
  • Régisseur : Jean Feix
    Erich Kuhne
    Robert Savanne (assistant)
    Yves Prigent (assistant)
    Albert Volbert (régisseur d'extérieurs)
    Otto Karge (régisseur ensemblier)
  • Assistant réalisateur : Serge Vallin
    Dagmar Bolin
    Michel Pezin
    Max Friedmann
  • Procédé image : Technicolor - Technirama
  • Laboratoire : G.T.C.

Résumé et notes

  • Genre : Mélodrame
  • Durée : 1ère époque: 97 minutes; 2ème époque: 120 minutes

RÉSUMÉ

18 juin 1815... C'est la fin de la bataille de Waterloo ; l'irruption d'une troisième armée, la bataille disloquée, quatre-vingt-six bouches à feu tonnant tout à coup, Pirch Ier, survenant avec Bülow, la cavalerie de Zieten menée par Blücher en personne, les français refoulés, Marcognet balayé du plateau d'Ohain, Durutte délogé de Papelotte, Donzelot et Quiot reculant, Lobau pris en écharpe, une nouvelle bataille se précipitant à la nuit tombante sur nos régiments démantelés, toute la ligne anglaise reprenant l'offensive et poussée en avant, la gigantesque trouée faite dans l'armée française, la mitraille anglaise et la mitraille prussienne s'entraidant, l'extermination, le désastre de front, le désastre des flanc, la garde entrant en ligne sous cet épouvantable écroulement ; comme elle sentait qu'elle allait mourir, elle cria: "Vive l'Empereur!" L'histoire n'a rien de plus émouvant que cette agonie éclatant en acclamations... Au soir de la bataille, dans l'amoncellement des cadavres, un rôdeur, le sergent Thénardier, détrousse les morts. il vole la montre et la bourse du colonel de Pontmercy, blesse a mort, et sauve par celui-là même dont le fils Marius deviendra vingt années plus tard le mari de Cosette. Les barricades semblent s'élever du sol. Des boutiques, sortent des armes et des hommes décidés et austères. Sur la barricade de la rue de L'homme-Armé, pres de la rue Saint-Denis se retrouveront et sympathiseront: Enjolras (Serge Reggiani) et sa bande, Gavroche (Jimmy Urbain)... et plus tard Marius (Giani Esposito). Il est la tout autant par désespoir d'avoir perdu Cosette que pour les sentiments républicains qu'il croit être l'héritage sacré de son père, le colonel baron de Pontmercy. Dans la nuit, Jean Valjean les rejoindra mais Eponine (Silvia Monfort) la fille de Thénardier, amoureuse de Marius, sauvera celui-ci en se jetant devant lui au moment où on lui tirait dessus. Elle meurt dans ses bras. Toute sa vien durant, Javert (Bernard Blier) poursuivra et traquera Jean Valjean, mais ne pouvant survivre à la honte d'avoir failli à son devoir, il ira se jeter dans la Seine. A Montfermeil, Thénardier (Bourvil), aubergiste sans scrupule, connaîtra Jean Valjean-Madeleine (Jean Gabin) venu lui réclamer Cosette, puis M. Fauchelevent (Jean Gabin) à Paris où il cherchera à l'attirer dans un guet-apens rue Plumet. Longtemps préparé, longtemps travaillé, le peuple de Paris se soulève à l'occasion des funérailles du Général Lamarque, bonapartiste et républicain. C'est le début de l'émeute qui mènera les insurgés sur les barricades où il se heurteront aux forces armées. En les portant sur son dos dans les égouts de Paris, Jean Valjean (Jean Gabin) a sauvé Marius blessé sur les barricades. Il finira par accomplir ce qui fut sa raison des vivre: la promesse faite à Fantine (Danièle Delorme) sur son lit de mort de veiller sur sa petite Cosette. Cosette (Béatrice Altariba) va se marier avec Marius, mais Jean Valjean usé, mourra dans leurs bras, rasséréné et justifié. D'après le synopsis publicitaire du film

En savoir plus

Tourné dans les Studios de Francoeur à Paris et Defa à Berlin.

Première représentation (Paris): 12 mars 1958. - Biarritz, Paris, Français, Marignan. Wepler.


Date de la publication électronique : 06 octobre 2010
Sources :

Index de la Cinématographie française 1958 - B.

Générique de fin.

Synopsis publicitaire du film: fonds André Bernard, collection de la Jérôme Seydoux-Pathé