Les Sorcières de Salem  –  Raymond Rouleau  –  1957

Fiche générale

Affiche
  • Pays de production : France
    Allemagne
  • Genre : Drame
  • Durée : 145 minutes
  • Production : Film Borderie
    C.I.C.C. - Société Nouvelle Pathé-Cinéma (France)...
  • Réalisateur : Raymond Rouleau
  • Interprètes : Yves Montand
    Simone Signoret
    Mylène Demongeot
    Raymond Rouleau
    François Lugagne
    Jean Debucourt ...
  • Scénario : d'après la pièce d'Arthur Miller
  • Adaptation : Jean-Paul Sartre
  • Dialogues : Jean-Paul Sartre
  • Directeur de production : Charles Borderie
  • Directeur de la photographie : Claude Renoir
  • Compositeur de la musique : Georges Auric
  • Monteur : Marguerite Renoir
  • Chef décorateur : René Moulaert
  • Costumier : Lila De Nobili (maquettiste costumes)

Production

  • Pays de production : France
    Allemagne
  • Production : Film Borderie
    C.I.C.C. - Société Nouvelle Pathé-Cinéma (France)
    Defa (Allemagne)
  • Directeur de production : Charles Borderie

Fiche artistique

  • Réalisateur : Raymond Rouleau
  • Scénario : d'après la pièce d'Arthur Miller
  • Adaptation : Jean-Paul Sartre
  • Dialogues : Jean-Paul Sartre
  • Interprètes : Yves Montand Simone Signoret
    Mylène Demongeot Raymond Rouleau
    François Lugagne Jean Debucourt
    Jeanne Fusier-Gir Alfred Adam
    Yves Brainville miss Draling
    Pierre Larquey Chantal Gozzi
    Alexandre Rignault Jean Gaven

Fiche technique

  • Photographie : Claude Renoir
  • Compositeur de la musique : Georges Auric
  • Ingénieur du son : Antoine Petit-Jean
  • Monteur : Marguerite Renoir
  • Chef décorateur : René Moulaert
  • Costumier : Lila De Nobili (maquettiste costumes)
  • Photographe de plateau : Roger Corbeau

Résumé et notes

  • Genre : Drame
  • Durée : 145 minutes

RÉSUMÉ

Ayant surpris les relations coupables qu'entretenait son mari, John Proctor, avec la servante, Abigaïl Williams, Elisabeth Proctor chasse la jeune fille. orpheline, Abigaïl trouve asile chez son oncle, le pasteur de Salem, et dans l'espoir de se venger d'Elisabeth, se livre en compagnie de jeunes filles de son âge à des pratiques de sorcellerie dont le bruit commence à se répandre dans le pays. A cette époque, la sorcellerie était aussi mal vue de l'Etat que de la religion. Exposée au risque d'être pendue, Abigaïl feint d'être elle-même la victime du prétendu commerce qu'entretiendraient avec le diable certaines femmes de Salem. le fanatisme d'une partie de la population a préparé un terrain propice à ses mensonges, et, avec l'aide intéressée de son oncle le pasteur, avec le concours des jeunes filles compromises en sa compagnie, elle obtient immédiatement la confiance des autorités civiles et religieuses. Un tribunal est constitué à Salem. D'éminents juges venus de Boston y écoutent gravement les accusations proférées par un choeur de jeunes filles qu'Abigaïl tient solidement en main, et ces hauts magistrats envoient les gens à la potence avec l'allégresse que procure la certitude de servir la cause de Dieu. Abigaïl tient sa vengeance et fair arrêter Elisabeth Proctor que le tribunal condamne à être pendue. Pour sauver sa femme et délivrer le pays des fureurs du tribunal, John Proctor essaie de perdre Abigaïl dans l'esprit des juges en s'accusant lui-même d'avoir péché avec elle, mais l'astuce de la petite meneuse de jeu l'emporte sur la vérité, et c'est lui qui est arrêté. Du moins son sacrifice n'aura-t-il pas été inutile puisqu'il contribuera au revirement qui commence à s'opérer dans l'opinion des habitants de Salem. D'après le synopsis publicitaire du fil

En savoir plus

Première représentation (Paris): 26 avril 1957. - Français, Marignan.


Date de la publication électronique : 05 octobre 2010
Sources :

Index de la Cinématographie française 1957 - B

Synopsis publicitaire du film