Le Guépard  –  Luchino Visconti  –  1963

Fiche générale

Affiche
  • Titre original : Gattopardo (Il)
  • Pays de production : Italie
    France
  • Genre : Comédie dramatique
  • Durée : 206 minutes
  • Production : Titanus
    Société Nouvelle Pathé Cinéma (SNPC)
  • Distribution : Pathé Consortium Cinéma
    20th Century Fox...
  • Réalisateur : Luchino Visconti
  • Interprètes : Burt Lancaster
    Claudia Cardinale
    Alain Delon
    Rina Morelli
    Paolo Stoppa
    Romolo Valli ...
  • Scénario : Suso Cacchi D'Amico
    Enrico Medioli
    Pasquale Festa Campanile
    Massimo Franciosa
    Luchino Visconti d'après le roman homonyme de Giuseppe Tomasi Di Lampedusa
  • Adaptation : Suso Cacchi D'Amico
    Enrico Medioli ...
  • Dialogues : provenzale
  • Producteur exécutif : Pietro Notarianni
  • Directeur de production : Enzo Provenzale
    Giorgio Adriani ...
  • Directeur de la photographie : Giuseppe Rotunno
  • Chef opérateur : Nino Cristiani
    Enrico Cignitti ...
  • Compositeur de la musique : Nino Rota
  • Monteur : Mario Serandrei
  • Chef décorateur : Mario Garduglia
    Fernando Giovannoni (assistant)...
  • Costumier : Piero Tosi
    Vera Marzot (assistante)...

Production

  • Titre original : Gattopardo (Il)
  • Pays de production : Italie
    France
  • Production : Titanus
    Société Nouvelle Pathé Cinéma (SNPC)
  • Distribution : Pathé Consortium Cinéma
    20th Century Fox
    Gaumont
    Titanus (pour l'Italie)
  • Producteur exécutif : Pietro Notarianni
  • Directeur de production : Enzo Provenzale
    Giorgio Adriani
    Roberto Cocco (inspecteur de production)
    Riccardo Caneva (inspecteur de production)
    Gilberto Scarpellini (inspecteur de production)
    Gaetano Amata (inspecteur de production)
    Bruno assarol Sassarol (secré

Fiche artistique

  • Réalisateur : Luchino Visconti
  • Scénario : Suso Cacchi D'Amico
    Enrico Medioli
    Pasquale Festa Campanile
    Massimo Franciosa
    Luchino Visconti d'après le roman homonyme de Giuseppe Tomasi Di Lampedusa
  • Adaptation : Suso Cacchi D'Amico
    Enrico Medioli
    Pasquale Festa Campanile
    Massimo Franciosa
    Luchino Visconti
    René Barjavel (adaptation française)
  • Dialogues : provenzale
  • Interprètes : Burt Lancaster
    Claudia Cardinale
    Alain Delon
    Rina Morelli
    Paolo Stoppa
    Romolo Valli
    Lucilla Morlacchi
    Ida Galli
    Pierre Clementi
    Carlo Valenzano
    Anna Maria Bottini
    Mario Girotti
    Brock Fuller
    Giuliano Gemma
    Leslie French
    Ottavia Piccolo
    Lola braccini
    Marino Masé
    Alina Zalewsa
    Tina Lattanzi
    Olimpia Cavalli
    Valerio Ruggeri
    Rosalino Bua
    Carlo Lolli
    Howard W. Rubien
    Vittorio Duse
    Marcella Rovena
    Carmelo Artale
    Giovanni Melisenda
    Franco Gulà
    Vanni Materassi
    Giuseppe Stagnitti
    Anna Maria Surdo
    Winnie Riva
    Stelvio Rosi
    Lou Castel
    Maurizio Merli
    Carlo Palmucci
    Dante Posani
    Augusto Pesarini

Fiche technique

  • Photographie : Giuseppe Rotunno
  • Chef opérateur : Nino Cristiani
    Enrico Cignitti
    Giuseppe Maccari
  • Compositeur de la musique : Nino Rota
  • Directeur musical : Franco Ferrara (avec une valse inédite, de Giuseppe Verdi)
  • Ingénieur du son : Mario Messina
  • Monteur : Mario Serandrei
  • Chef décorateur : Mario Garduglia
    Fernando Giovannoni (assistant)
    Giorgio Pes (décorateur intérieurs)
    Laudomia Hercolani (décoratrice intérieurs)
    Emilio D'Andria (assistant décorateur intérieurs)
  • Costumier : Piero Tosi
    Vera Marzot (assistante)
    Bice Brichetto (assistante)
  • Maquilleur : Alberto De Rossi
    Amaloa Paoletti (coiffeuse)
    Maria Angelini (coiffeuse)
  • Photographe de plateau : Giovan Battista Poletto
  • Assistant réalisateur : Rinaldo Ricci
    Albino Cocco
    Francesco Massaro
    Brad Fuller
  • Procédé image : Technicolor - Supertechnirama

Résumé et notes

  • Genre : Comédie dramatique
  • Durée : 206 minutes

RÉSUMÉ

En 1860. la famille du Prince Don Fabrizio Salina (Burt Lancaster) mène une vie calme en Sicile… Lorsque soudain. Garibaldi avec ses Chemises Rouges, envahit l'île. Désemparés, les Salina décident d'avancer leur voyage annuel à Donnafugata, leur maison de campagne. Ils sont accompagnés par Tancrède (Alain Delon), le cher neveu de Don Fabrizio qui consacre tout le trajet à flirter avec sa cousine Concetta, très amoureuse de lui. Varrivée des Salina à Donnafugata est saluée par une cérémonie officielle de bienvenue, organisée par le maire, Don Calogero Sedara (Paolo Stoppa) que le Prince remercie en l'invitant à dîner le soir même, ainsi que le jeune organiste du village (Serge Reggiani) qui est son compagnon de chasse. Encore dans son bain, le prince est surpris par le Père Pirrone qui vient lui demander sa bénédiction et son accord pour l'amour que Concetta porte à Tancrè¬de. Désagréablement surpris Don Fabrizio comprend brusquement qu'il désire voir Tancrède épouser une femme plus riche, et plus intelligente que sa fille. Il interrompt brusquement la discussion. Les espoirs de Concetta s'amenuisent encore quand la fille du maire 1 Angelica Se da na (Claudia Cardinale) apparaît àu dîner. Tous les hommes Sont troublés par sa 'beauté sensuelle et en particulier le fougueux Tancrède qui devient le chevalier servant de cette riche jeune fille. Mais bientôt, le Prince se trouve devant u problème d’une autre nature : il est obligé d’aller voter, de donner son opinion sur le destin de la Sicile. S’inclinant devant l’inévitable, il vote « pour » acceptant ainsi le remplacement de la monarchie bourbonienne par les états de l’Italie nouvelle. Peu de temps après, le Prince reçoit une lettre de Tancrède qui a rejoint son régiment et lui demande instamment d’obtenir pour lui la main de la belle Angelica Sedara. La réaction de Don Fabrizio devant le rustre qu'est Don Calogero alterne entre le dégoût, l'embarras et un féroce arnuaernent . Mais il ne peut s'empêcher d'être ébloui par l'immense dot qu'apporte Angelica. Quelques jours plus tard. Tancrède arrive inopinément à Donnafugata accompagné de son compagnon d’armes, le comte Gasiriaghi (Mario Girotti) qui essaye vainement de faire la cour à Concetta; mais celle-ci le repousse. Un émissaire de Victor Emmanuel arrive à Donnafugata et offre au Prince le titre de Sénateur du Royaume. Quoique Don Fabrizio se soit incliné devant l’inévitable chute des Bourbons, il se sait incapable de prendre une part active à la création de l'ordre nouveau et refuse. Sort souci principal n'est-il pas d'ailleurs de faire inviter Don Calogero et Angelica à l'une des plus grandes soirées de la haute société italienne. Il est important de les y introduire et de faire admettre Angelica puisque elle va devenir sa nièce. Cependant les leçons de Tancrède ont été particulièrement bien assimilées par son ambitieuse fiancée. Elle prend vite sa place dans cette aristocratie conquise par sa beauté et sa fraîcheur et, au cours du bal entraîne son oncle dans une valse folle. L'élégant Don Fabrizio et sa ravissante partenaire forment un couple éblouissant que tous les danseurs s'arrêtent pour regarder. Après la danse le prince gêné troublé, abandonne subitement Angelica et Tancrède. Eprouvant le besoin désespéré d'être seul, il renvoie sa famille dans ses voitures et entreprend une longue marche solitaire. D'après le résumé du scénario du film

En savoir plus

Prix et distinctions : Le film gagna la Palme d'or au Festival de Cannes 1963. Rouban d'argent 1964 pour la meilleure photographie et scénographie. Prix Feltrinelli de l'Académie des Lincei à L. Visconti.

Citations et Extraits

"(...) Solo Visconti, comunista e aristocratico, poteva con tanta sottigliezza dosare il grado di scetticismo e di poetica nostalgia del principe di fronte alle questioni sociali e politiche dell'epoca (...) E' il film di Visconti più equilibrato, più misurato, più puro e più accurato (...)". Alberto Moravia, L'Espresso, 07/04/1963.

  • Première représentation (Paris): 14 juin 1963. - Avenue.
  • Les bals furent chorégraphiés par Alberto Testa, aussi entraîneur personnel de dance de Burt Lancaster.
  • Burt Lancaster et Claudia Cardinale sont doublés par Corrado Gaipa et Solvejg D'Assunta, Serge Reggiani par Lando Buzzanca.

Date de la publication électronique : 07 septembre 2010
Sources :

R. Poppi, M. Pecorari: Dizionario del cinema italiano, I Film vol. 3, dal 1960 l 1969

Index Cinéma 64

Résumé du scénario du film: Collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé