Cent francs par seconde  –  Jean Boyer  –  1953

Fiche générale

Affiche
  • Genre : Comédie gaie
  • Durée : 88 minutes
  • Producteur :Jean Boyer
    Jean-Jacques Vital
  • Production :Simoja 1952
  • Réalisateur :Jean Boyer
  • Interprètes : Philipe Lemaire
    Henri Génès
    Jeannette Batti
    G. Kervine
    Pasquali
    Orbal...
  • Scénario :d'après Jean-Jacques Vital
  • Adaptation :Jean Boyer
  • Dialogues :Serge Veber
  • Directeur de production :Walter Rupp
    Simone Chotel (secrétaire de production)
  • Directeur de la photographie : Charles Suin
  • Chef opérateur : Marcel Franchi
    Jean Castagnier (assistant)...
  • Compositeur de la musique : Henri Betty
  • Monteur : Frrancette Mazin
    Lalande (assistante)
  • Chef décorateur : Robert Giordani
    Mandaoux (assistant)...
  • Costumier : Brachet

Production

  • Producteur :Jean Boyer
    Jean-Jacques Vital
  • Production :Simoja 1952
  • Directeur de production :Walter Rupp
    Simone Chotel (secrétaire de production)

Fiche artistique

  • Réalisateur :Jean Boyer
  • Scénario :d'après Jean-Jacques Vital
  • Adaptation :Jean Boyer
  • Dialogues :Serge Veber
  • Scripte :Cecilia Malbois
  • Interprètes :Philipe Lemaire Henri Génès
    Jeannette Batti G. Kervine
    PasqualiOrbal
    J.-J. Vital

Fiche technique

  • Photographie :Charles Suin
  • Chef opérateur :Marcel Franchi
    Jean Castagnier (assistant)
    Jacques Chotel (assistant)
  • Compositeur de la musique :Henri Betty
  • Ingénieur du son :Antoine Archaimbaud
    J. Zann (recorder)
    Richard (perchman)
  • Monteur :Frrancette Mazin
    Lalande (assistante)
  • Chef décorateur :Robert Giordani
    Mandaoux (assistant)
    Charles Auvergne (ensemblier)
  • Costumier :Brachet
  • Son :Western
  • Décors :Théâtre de la Renaissance
  • Maquilleur :Jean Ulysse
    Gautier (assistant)
  • Photographe de plateau :Loewenthal
  • Régisseur :André Guillot
  • Assistant réalisateur :Jean Bastia

Résumé et notes

  • Genre : Comédie gaie
  • Durée : 88 minutes

RÉSUMÉ

Fernand (H. Génès), garçon bon à rien, participe sans grand succès à toutes les émissions radiophoniques, où l'on peut gagner quelque chose. Il a un jour l'idée d'envoyer à sa place un mage qui lui laissera u pourcentage sur l'argent gagné. Un quiproquo lui fait prendre, pour le devin un jeune homme, Philippe (Ph. Lemaire), qui accepte la combinaison, afin de créer des ennuis au producteur de l'émission (Pasquali), dont il était l'employé et qui l'a congédié. Un choc subi par Philippe au cours de l'émission, lui donne le don de dédoublement et il gagne des somme prodigieuses, car l’élèvement imprévu qui réduirait à néant ses gains ne se produit pas en raison d'une grève subite. Philippe, qui est amoureux de la fille du producteur (G. Kervine), continue indéfiniment le jeu, jusqu'à ce qu'il perde, ne voulant pas ruiner celle dont il fera sa femme. D'après l'index de la Cinématographie française 1953-B

En savoir plus

Tourné dans les Studios de Billancourt; Début du tournage: 5 août 1952.


Présentation corporative : 27/11/1952
  • Sortie : 09/01/1953
Date de la publication électronique :14 February 2011
Sources :

Index de la Cinématographie française 1953-B