Les Bonnes femmes  –  Claude Chabrol  –  1960

Fiche générale

Affiche
  • Pays de production :France
  • Genre : Etude de moeurs
  • Durée : 104 minutes
  • Production :Paris Films Production - Panitalia
  • Distribution : Consortium Pathé
  • Réalisateur :Claude Chabrol
  • Interprètes : Bernadette Lafont
    Lucile Saint-Simon
    Clotilde Joano
    Stéphane Audran
    Mario David
    Ave Ninchi ...
  • Scénario :Paul Gégauff
  • Adaptation :Claude Chabrol
  • Dialogues :Paul Gégauff
  • Directeur de production :Ralph Baum
  • Directeur de la photographie : Henri Decae
  • Compositeur de la musique : Paul Misraki
    Pierre Jansen
  • Monteur : Jacques Gaillard
  • Chef décorateur : Jacques Mély

Production

  • Pays de production :France
  • Production :Paris Films Production - Panitalia
  • Distribution : Consortium Pathé
  • Directeur de production :Ralph Baum

Fiche artistique

  • Réalisateur :Claude Chabrol
  • Scénario :Paul Gégauff
  • Adaptation :Claude Chabrol
  • Dialogues :Paul Gégauff
  • Interprètes :Bernadette Lafont Lucile Saint-Simon
    Clotilde Joano Stéphane Audran
    Mario David Ave Ninchi
    Jean-Louis Maury Albert Dinan
    Sacha Briquet Claude Berri

Fiche technique

  • Directeur de la photo :Henri Decae
  • Compositeur de la musique :Paul Misraki
    Pierre Jansen
  • Ingénieur du son :Jean-Paul Marchetti
  • Monteur :Jacques Gaillard
  • Chef décorateur :Jacques Mély

Résumé et notes

  • Genre : Etude de moeurs
  • Durée : 104 minutes

RÉSUMÉ

Quatre jeunes personnes: Jane (B. Lafont), Ginette (S. Audran), Jacqueline (C. Joano) et Rita (L. St-Simon) travaillent, en compagnie d'une caissière (A. Ninchi), dans un petit commerce sans clients, spécialisé dans la vente au détail de tous accessoires et appareils électriques. Elles regardent désespérément la pendule en attendant impatiemment l'heure de leur libération. Mais que font-elles de leurs loisirs? Toutes, bien sûr, rêvent à l'amour. Jane est fiancée à un jeune soldat (C. Berri) mais suit aussi, parfois, des messieurs aux intentions moins pures. Rita doit se marier avec Henri (S. Briquet) dont les parents sont de petits commerçants. Ginette a un secret que les autres découvrent à son grand désespoir, elle chante le soir au concert Pacra. Jacqueline a remarqué un motocycliste (M. David) qui ne cesse de la suivre. Ce Roméo motorisé l'aborde enfin, il s'appelle Ernest. Et la voici, voyant vers Cythère, sur le tansad de la machine. Mais c'est la mort qui l'attend , car Ernest n'est autre qu'un sadique étrangleur. d'après l'index de la Cinématographie française 1961

En savoir plus

Première représentation (Paris): 22 avril 1960. - Moulin-Rouge, Normandie, Rex.


  • Sortie : 22/04/1960
Date de la publication électronique :13 April 2011
Sources :

Index de la Cinématographie française 1961.