Napoléon II, l'Aiglon  –  Claude Boissol  –  1961

Fiche générale

Affiche
  • Pays de production :France
  • Genre : Biographie
  • Production :Les Films Matignon
  • Distribution : Consortium Pathé
  • Réalisateur :Claude Boissol
  • Interprètes : Bernard Verley
    Jean-Pascal Duffard
    Jean Marais
    Georges Marchal
    François Maistre
    Danièele Gaubert ...
  • Scénario :d'après l'ouvrage d'André Castelot
  • Adaptation :Paul Andréota
  • Dialogues :André Castelot
    Paul Andréota
  • Directeur de production :Georges Glass
  • Directeur de la photographie : Roger Fellous
  • Compositeur de la musique : Fred Freed
  • Monteur : Louis Devaivre
  • Chef décorateur : Robert Guisgand

Production

  • Pays de production :France
  • Production :Les Films Matignon
  • Distribution : Consortium Pathé
  • Directeur de production :Georges Glass

Fiche artistique

  • Réalisateur :Claude Boissol
  • Scénario :d'après l'ouvrage d'André Castelot
  • Adaptation :Paul Andréota
  • Dialogues :André Castelot
    Paul Andréota
  • Interprètes :Bernard Verley Jean-Pascal Duffard
    Jean Marais Georges Marchal
    François Maistre Danièele Gaubert
    Liliane Patrick Jacques Jounneau
    René Dary Marianne Koch
    Sabine Sinjen Paul Hubscmidt
    Joseph Meinrad Jean-Marc Thibault
    Antony Stuart Paul Cambo

Fiche technique

  • Photographie :Roger Fellous
  • Compositeur de la musique :Fred Freed
  • Ingénieur du son :Louis Hochet
  • Monteur :Louis Devaivre
  • Chef décorateur :Robert Guisgand

Résumé et notes

  • Genre : Biographie

RÉSUMÉ

Le fils tant désiré de Napoléon, le Roi de Rome, a été recueilli par son grand-père l'Empereur François (J; Meinrad). Tandis que sa mère, Marie-Louise (M. Koch), se console de l'exil de son mari dans les bras de Neipperg (G. Marshal) dont elle eu deux enfants. Le Duc de Reichstadt, loin de ses parents, conserve en son coeur le souvenir de son père, auquel il a voué un véritable culte, bien que son entourage cherche par tous les moyens à ce qu'il oublie. Devenu jeune homme, Franz (B. Verley), comme son grand-père l'appelle, est nommé Capitaine d'un régiment de chasseurs tyroliens. Il participe aux fêtes de la Cour, mais est tenu éloigné de tout ce qui touche à la France, grâce à la vigilance de Matternich (F. Maistre). Il y a une courte intrigue avec la danseuse Thérèse Pêche (D. Gaubert) que l'on éloigne bientôt de Vienne. En 1830, Montholon (J. Marais) parvient à rencontrer les fils de son Empereur et à lui dire que Paris l'attend. Franz ébauche déjà des projets de fuite mais Matternich veille. De santé délicate, le jeune prince ne supporte pas cette déception et meurt de tuberculose à l'âge de vingt et un ans. d'après l'index de la Cinématographie française 1962

En savoir plus

Première représentation (Paris): 1er novembre 1961. - Berlitz, Bretagne, Paris, Wepler


Date de la publication électronique :14 April 2011
Sources :

Index de la Cinématographie française 1962