Le Testament du docteur cordelier  –  Jean Renoir  –  1961

Fiche générale

Affiche
  • Genre : Drame psychologique
  • Durée : 90 minutes
  • Production :Compagnie Jean Renoir - Rofirad
  • Distribution : Consortium Pathé
  • Réalisateur :Jean Renoir
  • Interprètes : Jean-Louis Barrault
    Teddy Bilis
    Jean Bertho
    Jacques Ciron
    Annick Allieres
    Jean Topart ...
  • Scénario :jean Renoir
  • Directeur de la photographie : Georges Leclerc
  • Compositeur de la musique : Joseph Kosma
  • Monteur : Renée Lichtig
  • Chef décorateur : Marcel L. Dieulot

Production

  • Production :Compagnie Jean Renoir - Rofirad
  • Distribution : Consortium Pathé

Fiche artistique

  • Réalisateur :Jean Renoir
  • Scénario :jean Renoir
  • Interprètes :Jean-Louis Barrault Teddy Bilis
    Jean Bertho Jacques Ciron
    Annick Allieres Jean Topart
    Dominique Dangon Michel Vitold
    Micheline Gary Primerose Perret
    Jacques Dannoville André Certes
    Jean-Pierre Granval Jacqueline Morane
    Ghislaine Dumont Gaston Modot
    Madeleine arion Didier d'Yd
    Jacqueline Frot Jacques Catelain
    Régine Blaess Claudine Bourlon
    RaymoneFrançoise Boyer

Fiche technique

  • Photographie :Georges Leclerc
  • Directeur artistique :Jean Serge
    Yves-André Hubert (collaboration technique)
  • Compositeur de la musique :Joseph Kosma
  • Ingénieur du son :Joseph Richard
  • Monteur :Renée Lichtig
  • Chef décorateur :Marcel L. Dieulot

Résumé et notes

  • Genre : Drame psychologique
  • Durée : 90 minutes

RÉSUMÉ

Me Joly (T. Bilis), notaire d'une petite ville de banlieue, est très surpris de prendre connaissance du testament de son client et ami, le docteur Cordelier (J.-L. Barrault). Celui-ci cède tous ses biens à un certain Opale, que Joly ne connait pas. Un soi, en prenant le frais, Me Joly aperçoit un horrible personnage tentant d'étrangler une petite fille. Il arrive à temps et ne tard pas à comprendre qu'il s'agit du mystérieux Opale (J.-L. Barrault). Comme celui-ci possède une clef de la propriété de Cordelier, Joly va mettre le docteur en garde de l'inquiétante personnalité de son protégé. Cordelier, qui se livre à de mystérieuses expériences, lui fait de vagues promesses. Cordelier est en rapport avec un confère, Séverin (M. Vitold) qui conteste la valeur de ses théories. Opale se présente chez Séverin et lui propose une expérience décisive. Elle est telle que Séverin en meurt. Et c'est le docteur Cordelier, que personne n'a vu entrer, qui reçoit la police. Enfin, le docteur se confie à son notaire. Cordelier a trouvé un breuvage qui permet de libérer le "moi" haïssable. Opale est donc la matérialisation de tous les mauvais instincts que recèle Cordelier. Dans un dernier sursaut de pureté, Opale-Cordelier se suicide. D'après l'index de la Cinématographie française 1962.

En savoir plus

Première représentation (Paris): 17 novembre 1961. - George-V.


Date de la publication électronique :14 April 2011
Sources :

Index de la Cinématographie française 1962