Gamberge  –  Norbert Carbonnaux  –  1962

Fiche générale

Affiche
  • Pays de production :France
  • Genre : Comédie satirique
  • Durée : 90 minutes
  • Producteur :Mag Bodard (Parc Film)
  • Production :Parc Film (Mag Bodard) - Pat Films - Compagnie de Cinématographie
  • Distribution : Consortium Pathé
  • Réalisateur :Norbert Carbonnaux
  • Interprètes : Jean-Pierre Cassel
    Françoise Dorléac
    Arletty
    Jean Poiret
    Michel Serrault
    Micheline rancey ...
  • Scénario :François Billetdoux (sur une idée de Jacques et François Gall)
  • Adaptation :François Billetdoux
    Norbert Carbonnaux
  • Dialogues :François Billetdoux
  • Directeur de production :Jean Cotet
  • Directeur de la photographie : Pierre Petit
  • Compositeur de la musique : Guy Béart
  • Monteur : Colette Charbonneau
  • Chef décorateur : Jacques Saulnier

Production

  • Pays de production :France
  • Producteur :Mag Bodard (Parc Film)
  • Production :Parc Film (Mag Bodard) - Pat Films - Compagnie de Cinématographie
  • Distribution : Consortium Pathé
  • Directeur de production :Jean Cotet

Fiche artistique

  • Réalisateur :Norbert Carbonnaux
  • Scénario :François Billetdoux (sur une idée de Jacques et François Gall)
  • Adaptation :François Billetdoux
    Norbert Carbonnaux
  • Dialogues :François Billetdoux
  • Interprètes :Jean-Pierre Cassel Françoise Dorléac
    ArlettyJean Poiret
    Michel Serrault Micheline rancey
    Michel Vitold Evelyne Kerr
    Hélène Dieudonné Sainteve
    Jean-Jacques Debout

Fiche technique

  • Directeur de la photo :Pierre Petit
  • Compositeur de la musique :Guy Béart
  • Ingénieur du son :Jean-Claude Marchetti
  • Monteur :Colette Charbonneau
  • Chef décorateur :Jacques Saulnier
  • Procédé image :Dyaliscope

Résumé et notes

  • Genre : Comédie satirique
  • Durée : 90 minutes

RÉSUMÉ

En revenant de vacances, Albert (J.-P. Cassel) se trouve en présence d'une jeune provinciale, Françoise (F. Dorléac) qui a été élevée par ses grands-parents. La lecture des journaux à sensation, la vie moderne (télévision, musique de jazz) l'ont complètement détraquée et elle exige d'Albert qu'il l'emmène à PAris. En dépit du comportement étrange de Françoise qui, entre autres, se croit destinée à un prince des mille et une nuits, Albert est tout de suite tombé amoureux d'elle. L'oncle de Françoise (J. Poiret) travaille justement aux côtés du grand Pétrarque (M. Serrault) qui dirige un de ces hebdos dont les titres époustouflants sont aussi le plus beau titre... de gloire. Comme les compères sont à court d'imagination, ils vont profiter de celle de Françoise et lancer l'histoire si émouvante d'une petite Française amoureuse d'un Prince charmant. Françoise devient de plus en plus impossible et, pour lui donner une leçon, Albert la fait enlever par des blousons noirs. Finalement, après quelques autres péripéties, Françoise commence à prendre un peu plus contact avec la réalité et comprend qu'elle aime Albert. Un reportage de Pétrarque terminera, journalistiquement parlant, l'histoire de Françoise. Ce sera une fin totale pour Pétrarque qui tombe d'une maison en construction en photographiant les amoureux venus "rêver" sur les lieuxde leur futur appartement. Derrière son convoi funèbre, un crieur de journaux propose une sensationnelle édition spéciale d'après l'index de la Cinématographie française 1963.

En savoir plus

Première représentation (Paris): 21 février 1962. - Balzac, Helder, Scala, Vivienne


  • Sortie : 21/02/1962
Date de la publication électronique :15 April 2011
Sources :

Index de la Cinématographie française 1963