Mandrin, bandit gentilhomme  –  Jean-Paul Le Chanois  –  1962

Fiche générale

  • Genre : Aventures
  • Durée : 130 minutes
  • Production :Franco London Films - Les Films Gibé - Titanus
  • Distribution : Consortium Pathé
  • Réalisateur :Jean-Paul Le Chanois
  • Interprètes : Georges Rivière Dany Robin
    Sylvia Montfort Jeanne Valérie
    Georges Wilson Armand Mestral
    André Versini Maurice Baquet ...
  • Scénario :René Havard
  • Adaptation :René Havard
    Claude Desailly ...
  • Dialogues :Jean-Paul Le Chanois
  • Directeur de la photographie : Marc Fossard
  • Compositeur de la musique : Georges Van Parys
  • Monteur : Boris Lewin
  • Chef décorateur : Pierre Jacques Guffroy

Production

  • Production :Franco London Films - Les Films Gibé - Titanus
  • Distribution : Consortium Pathé

Fiche artistique

  • Réalisateur :Jean-Paul Le Chanois
  • Scénario :René Havard
  • Adaptation :René Havard
    Claude Desailly
    Louis Martin
    Jean-Paul Le Chanois
  • Dialogues :Jean-Paul Le Chanois
  • Interprètes :Georges Rivière Dany Robin
    Sylvia Montfort Jeanne Valérie
    Georges Wilson Armand Mestral
    André Versini Maurice Baquet
    Gil Baladou Jess Hahn
    ALbert Remy

Fiche technique

  • Photographie :Marc Fossard
  • Compositeur de la musique :Georges Van Parys
  • Monteur :Boris Lewin
  • Chef décorateur :Pierre Jacques Guffroy
  • Procédé image :Eastmancolor - Dyaliscope

Résumé et notes

  • Genre : Aventures
  • Durée : 130 minutes

RÉSUMÉ

En 1750, en Dauphiné, le tonnelier Louis Mandrin (G. Rivière) est fiancé à Antoinette (J. Valérie), fille du bourg-mestre de Saint-Etienne de Saint-Geoire. Ayant manifesté son mécontentement lors de la visite du Gouverneur, aidé ses amis Jean Fleuret (A. Rémy) et "Grain de Sel" (M. Baquet) à échapper aux policiers de Sigismond de Moret (A. Mestral), Mandrin est obligé de fuir, sa tête étant mise à prix. Ils rencontrent des bohémiens, Marco et sa fille Myrtille- (S. Montfort) et se joignent à eux comme baladins. Plus tard, ils se mêlent à une troupe de contrebandiers dirigés par Bélissard (G. Wilson). Mandrin en devient le chef. Mandrin apprenant qu'Antoinette est forcée par son père à épouser le Vicomte de Chalant, interrompt la cérémonie en enlevant la mariée. Mais un malentendu à nouveau les sépare. Le Roi envoyant des troupes contre Mandrin et sa bande, il dissout celle-ci car il ne veut pas se battre contre Louis XV. Il échappe au guet-apens tendu par le Chevalier Louis de Bretteville qui avait réussi à se glisser parmi ses hommes mais Bélissard y trouve la mort. Traqué, Mandrin, en bernant le Marquis d'Ulrich (A. Versini) fait la conquête de la Baronne d'Escourt (D. Robin) grâce à qui et à Myrtille, il échappe aux soldats du roi. Antoinette venue rejoindre Mandrin, est capturée par de Moret. Myrtille la délivre après que de Moret se soit tué accidentellement. Peu après Mandrin est fait prisonnier, le peuple soulevé l'arrache aux soldats qu'une manoeuvre de Mandrin permet de désarmer sans se battre. Mandrin se bat en duel avec de Bretteville qui, tombant du clocher, se tue. Resté face à face avec Antoinette et Myrtille qui, toutes deux, l'aiment, Mandrin doit prendre une décision. A ce moment, apprenant de nouveaux méfaits des policiers Mandrin part au secours des opprimés et cette fois vers un tragique destin. d'après l'Index Cinéma 64.

En savoir plus

Première représentation (Paris): 19 décembre 1962. - Balzac, Helder, Scala, Vivienne.


  • Sortie : 19/12/1962
Date de la publication électronique :26 April 2011
Sources :

Index Cinéma 64