The Greater Will  –  Harley Knoles  –  1915

Fiche générale

  • Autre titre : The Antique Dealer
  • Genre : Drame
  • Production :Premo Film Co.
    Gold Rooster Plays
  • Édition : Pathé Exchange
    Inc.
  • Réalisateur :Harley Knoles
  • Interprètes : Cyril Maude (professeur Cornelius Sloane)
    Lois Meredith (Peggy Sloane)
    Montague Love (Stuart Watson)
    H. J. Carvill (le père Malone)
    William T. Carleton (Edward Carson)
    Charles Francis
    Margot Williams
    Lionel Belmore...
  • Scénario :Harley Knoles

Production

  • Autre titre : The Antique Dealer
  • Production :Premo Film Co.
    Gold Rooster Plays
  • Édition : Pathé Exchange
    Inc.

Fiche artistique

  • Réalisateur :Harley Knoles
  • Scénario :Harley Knoles
  • Interprètes :Cyril Maude (professeur Cornelius Sloane)
    Lois Meredith (Peggy Sloane)
    Montague Love (Stuart Watson)
    H. J. Carvill (le père Malone)
    William T. Carleton (Edward Carson)
    Charles Francis
    Margot Williams
    Lionel Belmore
    Walter Craven
    Mrs. Cooper Cliffe

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Drame

RÉSUMÉ

Pendant qu’il jour aux échecs avec le Père Malone, Cornelius Sloane, un vendeur d’antiques retraité, raconte l’histoire suivante de comment sa fille Peggy est morte sept ans auparavant aux mains de Stuart Watson, un millionnaire marchand de l’art :

Introduit à Peggy par un ami commun, Watson, un expert de l’hypnotisme, la mets sous son contrôle et la force de subir une fausse cérémonie de mariage. Une semaine plus tard, Peggy rentre à peine à la maison, enceinte et toute seule. Watson s’enfuit en Europe, ignorant de la condition de Peggy et de sa mort pendant l’accouchement. Ayant juré de se venger, Sloane arrange un rendez-vous avec Watson quand celui-ci rentre aux Etats-Unis. Sloane confronte le millionnaire à propos de ce qu’il avait fait. Watson essaie d’hypnotiser le vieil homme, mais les pouvoirs mentaux de Sloane s’avèrent plus forts. Après avoir hypnotisé Watson, Sloane lui dit que chaque nuit à vingt-trois heures il va être visité par l’esprit de sa fille morte. Cette malédiction finalement pousse Watson à se suicider.

En savoir plus

Le film est sorti aux Etats-Unis le 10 décembre 1915.

Note 1: Ce film n'a pas été retenu par Henri Bousquet dans sa filmograpphie Pathé car il n'a pas été édité en France.

Note 2: Numéro du film dans le catalogue AFI: F1.1707.


Date de la publication électronique :01 June 2011
Sources :

American Film Institute Catalogue, Vol. F1, p.353.