Arlette  –  Claude Zidi  –  1997

Fiche générale

Affiche
  • Pays de production : France
  • Genre : Comédie
  • Durée : 100 minutes
  • Production : Katharina
    Renn Productions...
  • Numéro de visa : 90509
  • Distribution : A.M.L.F.
  • Réalisateur : Claude Zidi
  • Interprètes : Josiane Balasko (Arlette)
    Christophe Lambert (Franck)
    Jean-Marie Bigard (Victor)
    Ennio Fantastichini (Angelo)
    Stéphane Audran (Diane)
    Martin Lamotte (Chef routier)...
  • Scénario : Claude Zidi
  • Dialogues : Josiane Balasko
  • Producteur exécutif : Pierre Grunstein
  • Producteur délégué : Claude Berri
  • Directeur de production : Pierre Gauchet
    Chantal Bégasse ...
  • Directeur de la photographie : Jean-Jacques Tarbes
  • Chef opérateur : Patrick de Ranter (cadreur)
    Claude Debroux ...
  • Compositeur de la musique : William Sheller (Editions musicales Renn Productions)
    avec l'aimable collaboration de Gilbert Marouani
  • Monteur : Nicole Saunier
    Viviane Gourvest ...
  • Chef décorateur : Christian Marti
    Maud Gircourt (assistante)...
  • Costumier : Fabienne Katani
    Christian Lambert est habillé par Giorgio Armani...

Production

  • Pays de production : France
  • Production : Katharina
    Renn Productions
    Tf1 Films Productions
    MDG Productions
    Les Films Flam
  • Distribution : A.M.L.F.
  • Producteur délégué : Claude Berri
  • Producteur exécutif : Pierre Grunstein
  • Directeur de production : Pierre Gauchet
    Chantal Bégasse
    Michèle Ben Hassen
  • Participation financière : Pierre Trémouille (directeur financier)
    Canal +
  • Assistant de production : Jackline Tolianker (assistante de production)
    Tamara Setton
    Rosalie Lecan (administration)
    Chantal Bégasse
    Michèle Ben Hassen (secrétariat)

Fiche artistique

  • Réalisateur : Claude Zidi
  • Scénario : Claude Zidi
  • Dialogues : Josiane Balasko
  • Scripte : Anna Zenowicz
  • Interprètes : Josiane Balasko (Arlette)
    Christophe Lambert (Franck)
    Jean-Marie Bigard (Victor)
    Ennio Fantastichini (Angelo)
    Stéphane Audran (Diane)
    Martin Lamotte (Chef routier)
    Armelle (Lucie)
    Jean-Pierre Castaldi (Lulu)
    Isabelle Leprince (Brigitte)
    Patrick Bordier (le curé)
    Michel Monsay (le livreur)
    France Zobda (Samantha)
    Charles Bertoni (le maître d'hôtel)
    Tara Roy (l'auto stoppeuse)
    Mathieu Demy (Julien)
    Jean-Claude Bouillon (le présentateur)
    Arno Chevrier (le routier Mickey)
    Tony Librizzi (le routier Riri)
    Pascal Bénézech (le routier Nanard)
    Jacques Le Carpentier (le routier géant)
    Bouli (le routier Emile)
    Lionel Robert (le routier Marcel)
    Stéphane Audran (Diane)
    Ronny Coutteure (Patron routier)
    Jed Allan (Wise)
    David Fresco (Assler)
    Renée Lee (Doris)
    Robert Queluz-Odell (Officiant chapelle)
    Justin Hubbard (David Gefferson)
    Léontine Guillard (femme noire)
    Joseph Sbraccia (patron saloon)
    Howard Goldman (officiant wise)
    Bobby C King
    (Sbire bassin)
    Kim Foye (dresseur orques)
    Matt Mooney
    Richard Gordon (hommes casino)
    Dinah Barton (garde hôtel)
    Junior Ray (Goliath)
    Robert Nash (sbire Angelo 2)
    Scott Scarborough (sbire Wise)
    Jean-Claude Lagniez (cascades)

Fiche technique

  • Photographie : Jean-Jacques Tarbes
  • Chef opérateur : Patrick de Ranter (cadreur)
    Claude Debroux
    Sylvain Maillard
    Nicolas Connan (assistants opérateur)
  • Compositeur de la musique : William Sheller (Editions musicales Renn Productions)
    avec l'aimable collaboration de Gilbert Marouani
  • Directeur musical : Laurent Musique interprétée par l'Orchestre Symphonique Français placé sous la direction de Petitgirard
  • Ingénieur du son : Pierre Gamet
    Vincent Arnardi
    Thierry Lebon (mixage)
    Bernard Chaumeil
    Jérôme Lévy
    Pascal Mazière (bruitage)
    Jean-Louis Le Bras (perchman)
  • Effets spéciaux : Duboi
  • Monteur : Nicole Saunier
    Viviane Gourvest
    Elodie Saunier
    Elodie Cadiou
    Elodie Mittet (assistantes)
    Lightworks (montage virtuel)
  • Chef décorateur : Christian Marti
    Maud Gircourt (assistante)
    Ann Chakraverty (ensemblière)
  • Costumier : Fabienne Katani
    Christian Lambert est habillé par Giorgio Armani
    Anne-Marie Castano-Padovan
    Sandrine Douat
    Alexandrine Loeb
    Mikael Richard
  • Son : Dolby stéreo/ pellicule Pyral
  • Monteur son : Jean Gargonne
    Morgane Spacagna
  • Décors : Lieu de tournage à Las Vegas : Hôtel Riviera & Casino
  • Maquilleur : Didier Lavergne
    Beryll Guichard
    Paul Le Marinel (maquilleurs)
    Jean-Pierre Caminade (chef coiffeur)
    Jane Milon (coiffeuse)
  • Casting : Hélène Cheruy (directrice du casting)
    Catherine Chambelland
    Franck Baldino (casting figuration)
    Laurence Gormezano (assistante France/USA)
  • Photographe de plateau : Bernard Prim
  • Régisseur : Alain Mougenot
    Eric Duchène
    Fabien Raymondaud
    Vincent Belhache
    Sacha Redon
    Nathalie Louichon
    Christophe Henry
    Frédéric Dorion
    Morgan Lesne
    Frédéric Rovarey
    Marc Coin
    Matthieu Thorez (régisseur d'extérieurs)
  • Chef machiniste : Jean-Luc Bezeau
    Pascal Delaunay
    Dominique Fourny
    Patrick Pamart
    Michel Atanassian
    Eric Baraillon
    Bernard Estève
    Franck Fiquet (électriciens)
  • Assistant réalisateur : Denis Seurat (1er assistant réalisateur)
    Julien Zidi (2ème assistant réalisateur)
    Pascal Roy
    Romain Colucci
    Alexandre Dubois de La Patelière
    Georges Kouby
    Fanny Comas
  • Atelier photographique : Champagne
  • Procédé image : Kodak (peillicule image)
    Samalga (matériel caméra)
    Gérard Savary (étalonneur)
  • Laboratoire : Eclair
  • Chansons du film : « Oh pretty Woman »
    « Come and put the squeeze on me »
    « El Gato montés »
    « Je t'm »
    « Bourrées auvergnates ».

 

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Durée : 100 minutes

RÉSUMÉ

Arlette est serveuse au "Mille pattes", restaurant routier, quelque part dans la France profonde. Arlette mène une vie sans histoires et sans surprises et entretient une relation de longue durée, mais épisodique avec Victor, chauffeur de poids lourds. Grande gueule et coeur de midinette, Arlette rêve de mariage, mais Victor ne veut pas en entendre parler, ayant déjà, selon lui, "épousé la route". Arlette est bien loin de se douter qu'à des milliers de kilomètres de là, à Las Vegas, son destin est en train de se jouer, autour du lit d'un vieil homme mourant, Assler, le patron d'un des plus grands casinos de la ville.

Celui-ci, alors qu'il était militaire en France dans les années 50, a eu une aventure avec une fille du pays, avant de rentrer aux Etats-Unis. Un enfant est né, dont il ne s'est jamais préoccupé. Au seuil de la mort, il veut retrouver cet unique héritier pour lui léguer l'empire qu'il a construit... Arlette est donc milliardaire sans le savoir.

Bien décidé à ne pas laisser échapper ces millions de dollars, l'associé d'Assler a retrouvé la trace d'Arlette avant le vieil homme, mais ne lui a rien dit. Il a imaginé un plan simple, efficace : envoyer un complice, plutôt bien de sa personne, parlant français de surcroît, afin de séduire l'héritière, de la ramener à Las Vegas et de l'épouser sous le régime de la communauté universelle. Ensuite... un accident est si vite arrivé... Lorsque Wise lui propose le marché, Franck Martin, employé au Marineland du casino, n'a pas vraiment le loisir de refuser, c'est cela ou une balle dans la tête, ayant flambé 100 000 dollars au poker et pas le moindre cent pour les lui rembourser.

Un beau soir, Arlette voit débarquer au "Mille Pattes" le prince charmant en limousine blanche, accompagné de son chauffeur Angelo, en réalité un tueur chargé de le surveiller. Franck n'aura aucune peine à séduire Arlette... Il lui fait goûter aux joies d'un luxe effréné, Monte-Carlo, les grands couturiers, les palaces, les bijoux... et sa mission pourrait s'accomplir pour le mieux si... Franck n'était pas, dans le fond, un type honnête... si Arlette ne possédait pas une authenticité et un charme que le jeune homme découvre peu à peu... si le faux milliardaire ne tombait pas amoureux de la vraie héritière... Et que faire quand les mensonges vous ligotent et vous emprisonnent et que la femme que vous aimez va mourir si vous l'épousez ? D’après le synopsis publicitaire du film

En savoir plus

  • Sortie : 16 Avril 1997
Date de la publication électronique : 25 juillet 2011
Sources :

Liste repère de dialogues, collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé ; Matériel publicitaire du film, collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé.