Brass Buttons  –  King / Henry  –  1919

Fiche générale

  • Genre : Comédie
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :William Russell Productions, American Film Co.
  • Édition : Pathé Exchange Inc.
  • Réalisateur :King
    Henry
  • Interprètes : Russell
    William (Kingdon Hollister) ; Percy
    Eileen (Bernice Cleveland) ; Howard
    Helen (Madeline) ; Brownlee
    Frank (Terence Callahan) ; Montana
    Bull (Jake
    le prêtre) ; Higby
    Wilbur (Dave McCullough...
  • Scénario :Fox
    Stephen (le pseudonyme de Jules Furthman)

Production

  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :William Russell Productions, American Film Co.
  • Édition : Pathé Exchange Inc.

Fiche artistique

  • Réalisateur :King
    Henry
  • Scénario :Fox
    Stephen (le pseudonyme de Jules Furthman)
  • Interprètes :Russell
    William (Kingdon Hollister) ; Percy
    Eileen (Bernice Cleveland) ; Howard
    Helen (Madeline) ; Brownlee
    Frank (Terence Callahan) ; Montana
    Bull (Jake
    le prêtre) ; Higby
    Wilbur (Dave McCullough
    le Maire) ; Stockdale
    Carl (Cold-Deck Dallas)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Comédie

RÉSUMÉ

Le très riche Kingdon Hollister se trouve épris d’une fille qu’il croit être la bonne d’une autre famille riche, les Cleveland. Il demande à son ami, le policier Callahan, de lui prêter son uniforme pour faire bonne impression sur la fille. La fille, qui est en réalité Bernice Cleveland, est attirée par Kingdon et décide de jouer le rôle de la bonne. Kingdon, ayant assumé l’identité de Callahan, sort victorieux d’un combat avec le bandit armé, Jack « le prêtre ». Dave McCullough, le maire de Sawtooth, Arizona, lui demande de l’aider à débarrasser sa ville des bandits après que Kingdon transforme la proposition en pari : il promet de débarrasse la ville des bandits en vingt-quatre heures si Bernice l’accepte en mariage. Avec l’aide d’un comité de vigilance, Kingdon réussi sa tâche. Chacun des deux pères est déçu jusqu’à ce que Kingdon et Bernice ne révèlent pas leurs vraies identités. Pendant les noces, Kingdon donne un coup de poing à Jake lorsqu’il tend son bras pour saisir son arme, mais Jake explique qu’il allait juste l’offrir au couple comme un cadeau de mariage.

En savoir plus

Note 1: Ce film n'a pas été retenu par Henri Bousquet dans sa filmographie Pathé car il n'a pas été édité en France.

Note 2: Numéro du film dans le catalogue AFI: F1.0462.


  • Sortie : 30/05/1919
Date de la publication électronique :07 September 2011
Sources :

American Film Institute Catalogue, Vol. F1, p.95.