A Sporting Chance  –  King / Henry  –  1919

Fiche générale

  • Titre de travail : The Signet of Sheba
  • Genre : Mystère, comédie dramatique
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :American Film Co., William Russell Productions
  • Édition : Pathé Exchange Inc.
  • Réalisateur :King
    Henry
  • Interprètes : Russell
    William (John Stonehouse) ; Brunette
    Fritzi (Gilberte Bonheur) ; Periolat
    George (Edward Craig) ; MacDonald
    J. Farrell (Luther Ripley
    alias Kennedy) ; Hill
    Lee (George Cornhill) ; Clark
    Harvey (Aaron Witt) ; Banks...
  • Scénario :Fox
    Stephen (pseudonyme de Jules Furthman)

Production

  • Titre de travail : The Signet of Sheba
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :American Film Co., William Russell Productions
  • Édition : Pathé Exchange Inc.

Fiche artistique

  • Réalisateur :King
    Henry
  • Scénario :Fox
    Stephen (pseudonyme de Jules Furthman)
  • Interprètes :Russell
    William (John Stonehouse) ; Brunette
    Fritzi (Gilberte Bonheur) ; Periolat
    George (Edward Craig) ; MacDonald
    J. Farrell (Luther Ripley
    alias Kennedy) ; Hill
    Lee (George Cornhill) ; Clark
    Harvey (Aaron Witt) ; Banks
    Perry (Anthony James)

Fiche technique

  • Assistant réalisateur :Algier
    Sidney H.
  • Résumé et notes

    • Genre : Mystère, comédie dramatique

    RÉSUMÉ

    Les réceptionnistes d’un chic hôtel New Yorkais refusent des clients qui n’ont pas l’air assez riches. Lorsque le millionnaire John Stonehouse arrive, ils lui offrent chambre numéro 420. Pendant qu’il essaie de se suicider, John entend un coup de feu dans la chambre à coté. Il y trouve Gilberte Bonheur qui regarde avec horreur le corps mou d’Aaron Witt. Gilberte explique à John que Witt l’avait attaquée. John, qui ne cherche qu’à mourir, s’offre comme coupable. Il s’évade en prenant possession de l’émeraude que Witt avait utilisée pour faire chanter Gilberte. Gilberte, Witt, et les réceptionnistes conspirent ensemble, puis John aide Gilberte à cacher Witt qui est revenu à lui. Il demande l’émeraude ou sa valeur en argent. John lui fait un chèque et part avec un billet de théâtre que Gilberte lui avait offert. Le médecin de John se rend compte qu’il était déprimé parce qu’il avait bu un étrange poison et en trouve l’antidote. Guéri, John va au théâtre et voit tout ce qu’il vient de vivre joué sur scène. Il retrouve Gilberte dans les coulisses et elle lui explique que tout ce qui vient de se passer n’était qu’un stratagème pour prouver à un critique que la pièce ressemblait à la vraie vie. Gilberte et John s’avouent leur amour.

    En savoir plus

    Note 1: Ce film n'a pas été retenu par Henri Bousquet dans sa filmographie Pathé car il n'a pas été édité en France.

    Note 2: Numéro du film dans le catalogue AFI: F1.4220.


    • Sortie : 29/06/1919
    Date de la publication électronique :07 September 2011
    Sources :

    American Film Institute Catalogue, Vol. F1, p.878.