Bright Star  –  Jane Campion  –  2010

Fiche générale

Affiche
  • Genre : Drame
  • Durée : 119 minutes
  • Producteur :Jan Chapman
    Caroline Hewitt
  • Production :Pathé
    Screen Australia...
  • Réalisateur :Jane Campion
  • Interprètes : Abbie Cornish (Fanny Brawne)
    Ben Whishaw (John Keats)
    Paul Schneider (Mr Brown)
    Kerry Fox (Mrs Brawne)
    Edie Martin (Toots)
    Thomas Brodie Sangster (Samuel)...
  • Scénario :Jane Campion d'après ses recherches et la biographie d'Andrew Motion, "Keats"
  • Producteur délégué :François Ivernel
    Cameron McCracken
    Christine Langan
    David M. Thompson
    Emma Mager
  • Directeur de la photographie : Greig Fraser
  • Compositeur de la musique : Mark Bradshaw
  • Monteur : Alexandre de A.S.E. Franceschi
  • Chef décorateur : Janet Patterson
  • Costumier : Janet Patterson

Production

  • Producteur :Jan Chapman
    Caroline Hewitt
  • Production :Pathé
    Screen Australia
    BBC Films and the UK Film Council
  • Producteur délégué :François Ivernel
    Cameron McCracken
    Christine Langan
    David M. Thompson
    Emma Mager
  • En association avec :New South Wales Film and Television Office et Hopscotch International
  • Coordinateur de production :Donald Sabourin

 

Fiche artistique

  • Réalisateur :Jane Campion
  • Scénario :Jane Campion d'après ses recherches et la biographie d'Andrew Motion, "Keats"
  • Interprètes :Abbie Cornish (Fanny Brawne)
    Ben Whishaw (John Keats)
    Paul Schneider (Mr Brown)
    Kerry Fox (Mrs Brawne)
    Edie Martin (Toots)
    Thomas Brodie Sangster (Samuel)
    Claudie Blakley (Maria Dilke)
    Gerard Monaco (Charles Dilke)
    Antonia Campbell-Hughes
    Samuel Roukin (Reynolds)
    Amanda Hale (La soeur de Reynolds)
    Lucinda Raikes (La soeur de Reynolds)
    Samuel Barnett (Mr Severn)
    Jonathan Aris (Mr Hunt)
    Olly Alexander (Tom Keats)
    Fraçois Testory (Le maître à danser)
    Theresa Watson (Charlotte)
    Vincent Franklin (Dr Bee)
    Eileen Davies (Mrs Bentley)
    Roger Ashton-Griffiths (Le commerçant)
    Sally Reeve (La propriétaire)
    Sebastian Armesto (Mr Haslam)
    Adrian Schiller (Mr Taylor)
    Alfred Harmsworth (Charles Dilke Jr)
    Lucas Motion (Le prétendant au bal)
    Topper (le chat)

Fiche technique

  • Photographie :Greig Fraser
  • Directeur artistique :Christian Huband
  • Compositeur de la musique :Mark Bradshaw
  • Ingénieur du son :John Midgley
  • Monteur :Alexandre de A.S.E. Franceschi
  • Chef décorateur :Janet Patterson
  • Costumier :Janet Patterson
  • Décors :Royaume-Uni et Rome
  • Maquilleur :Konnie Daniel
  • Casting :Nina Gold
  • Assistant réalisateur :Mike Helliott
  • Coneiller :Andrew Motion
  • Créateur des coiffures :Konnie Daniel
  • Superviseur artistique :David Hindle
  • Régisseur d'extérieur :Michael Harm
  • Supervision du script :Heather Storr
  • Consultante scénario :Jan Chapman
  • Supervision son :John Dennison
    Tony Vaccher
  • Superviseur de postproduction :Helen Lovelock
  • Recherches visuelles :Charlotte Watts
  • Choréographe :Jack Murphy
  • Coordinateur des cascades :Glenn Marks
  • Superviseur des effets spéciaux :Mark Holt
  •  

    Résumé et notes

    • Genre : Drame
    • Durée : 119 minutes

    RÉSUMÉ

    Londres, 1818. Un jeune poète anglais de 23 ans, John Keats, et sa voisine Fanny Brawne entament une liaison amoureuse secrète.

    Pourtant, les premiers contacts entre les deux jeunes gens sont assez froids. John trouve que Fanny est une jeune fille élégante mais pas trop affrontée, et elle-même n'est pas du tout impressionnée par la littérature.

    C'est la maladie du jeune frère de John qui va les rapprocher. Keats est touché par les efforts qui déploie Fanny pour les aider, et il accepte de lui enseigner la poésie.

    Lorsque la mère de Fanny et le meilleur ami de Keats, Brown, réalisent l'attachement que se portent les deux jeunes gens, il est trop tard pour les arrêter. Emportés par l'intensité de leurs sentiments, les deux amoureux sont irrémédiablement liés et découvrent sensations et sentiments inconnus. "J'ai l'impression de me dissoudre", écrira Keats. Ensemble, ils partagent chaque jour davantage une obsédante passion romantique qui résiste aux obstacles de plus en plus nombreux. La maladie de Keats va pourtant tout remettre en cause...

    En savoir plus

    Extraits du dossier de presse du film, collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

    «J'ai imaginé ce film comme une ballade à la manière de celle qu'écrivit Keats, « Eve of St Agnes ». C'est une histoire sur l'amour qui naquit et se développa entre Fanny Brawne et John Keats. L'histoire progresse en strophes retraçant leur attachement de plus en plus profond et leurs difficultés de plus en plus grandes.

    «La retenue de la narration reflète la réserve qu'observe Fanny dans son existence; elle fait écho à cette attitude passive d'une jeune femme de son époque attendant son destin, qui se consacre uniquement à sa vie familiale, à son obsession de la couture, et a des activités très réduites sous la surveillance d'un chaperon. Et pourtant, s'élevant contre toutes ces restrictions, sa passion obstinée pour John Keats s'exprime dans les notes qu'elle laisse sous son oreiller, ou dans sa façon de se présenter à sa fenêtre lorsqu'il tombe malade, et les actes de cette jeune fille sont d'autant plus remarquables.

    
    

    «La première et la plus importante des qualités de cette histoire est de pénétrer j'intimité des personnages en la rendant accessible au spectateur. Les répétitions ont joué un rôle vital pour y parvenir, car elles ont aidé les acteurs et les actrices à établir une subtile façon d'être. Ben Whishaw et Abbie Cornish ont tous deux un charisme très particulier, délicieux, qu'ils ont transmis à leurs personnages durant cette période de répétitions. Plus ils sont réels, plus le mystère de leur personnalité unique est capable de nous fasciner, de s'emparer de notre imagination et de notre coeur. « A mes yeux, le monde de Keats et de Fanny est empreint de lumière ; il s'illumine littéralement et irradie, et même si Keats disparaît à la fin, la flamme allumée par son génie de la poésie et son esprit unique ne peut être éteinte. Telle est l'ambition de BRIGHT STAR: sensibiliser le public à cette lumière, allumer la flamme. »

    Jane Campion

    • Sortie : 06/01/2010
    Date de la publication électronique :10 November 2011
    Sources :