Le Mariage d’un gueux  –  Georges Monca  –  1909

Fiche générale

  • Numéro de film : 2978
  • Genre : Scènes dramatiques
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Monca
  • Interprètes : Henry Houry
    Alice Nory
  • Scénario :Jules Mary

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Monca
  • Scénario :Jules Mary
  • Interprètes :Henry Houry
    Alice Nory

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes dramatiques
  • Métrage : 195 m ; 639.6 f.
  • Code télégraphique : Impasse

RÉSUMÉ

Dans la campagne en fleurs, des rondes mêlées de rires s’éparpillent. Des couples passent, enlacés, dans une fête des yeux et du cœur. C’est le printemps. Jean le gueux traverse les prés et passe solitaire et attristé au milieu des rondes joyeuses. Une fillette lui jette un éclat de rire moqueur et le vagabond, figé, malheureux, s’éloigne en pleurant. Jean s’arrête sous les fenêtres d’une jeune fille qui régulièrement lui fait l’aumône de quelques sous et d’une bonne parole. Le pauvre hère la vénère comme une princesse lointaine. Puis voilà qu’à l’ombre d’un saule le gueux s’endort et rêve… Un homme d’affaires lui remet un pli cacheté : “Je lègue toute ma fortune à mon neveu Jean Dupont” Ce neveu c’est lui. Il pense à sa bienfaitrice et va se vêtir décemment. Puis il court demander la main de la jeune fille qui accepte. C’est le grand jour, le jour du mariage… Brusquement deux gendarmes l’éveillent brutalement en lui demandant ses papiers. Le beau rêve s’est évanoui. Puis Jean, désemparé, erre dans la cam­pagne. Il cueille un bouquet de fleurs des champs pour la jeune fille. Mais c’est le valet de chambre qui paraît et qui lui annonce que Melle Jacqueline se marie au­jourd’hui. À la porte de l’église, le malheureux attend la sortie du cortège. Elle paraît, telle qu’il l’a vue tout à l’heure en rêve mais elle est au bras d’un autre. Il tombe à genoux et lui offre son modeste bouquet. Attendrie, elle lui tend sa main où religieusement il dépose un baiser. Et le gueux, secoué de sanglots, s’effondre au seuil de l’église. Le Bonheur n’est pas pour tout le monde.

En savoir plus

Annoncé dans Kinéma n° 24, 2.8.1909

Sortie  : Pathé Grolée, Lyon, 13.8.1909

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet |p 199

Date de la publication électronique :14 October 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004