Belle époque  –  Fernando Trueba  –  1994

Fiche générale

  • Pays de production :Espagne
  • Durée : 108 minutes
  • Producteur :Fernando Trueba
  • Production :Fernando Trueba Producciones Cinematográficas S.A.
    Lola Films...
  • Distribution : A.M.L.F.
  • Réalisateur :Fernando Trueba
  • Interprètes : Fernando Fernan-Gomez (Manolo)
    Jorge Sanz (Fernando)
    Miriam Diaz-Aroca (Clara)
    Adriana Gil (Violeta)
    Maribez Verdu (Rocio)
    Penelope Cruz (Luz)
    Michel Galabru (Danglard)
    Augustin Gonzalez (Don Luis)
  • Scénario :Rafael Azcona
  • Directeur de la photographie : Jose Luis Alcain
  • Compositeur de la musique : Antoine Duhamez
  • Monteur : Carmen Frias
  • Chef décorateur : Juan Botella

Production

  • Pays de production :Espagne
  • Producteur :Fernando Trueba
  • Production :Fernando Trueba Producciones Cinematográficas S.A.
    Lola Films
    Animatographo
    French Production
  • Distribution : A.M.L.F.

Fiche artistique

  • Réalisateur :Fernando Trueba
  • Scénario :Rafael Azcona
  • Interprètes :Fernando Fernan-Gomez (Manolo)
    Jorge Sanz (Fernando)
    Miriam Diaz-Aroca (Clara)
    Adriana Gil (Violeta)
    Maribez Verdu (Rocio)
    Penelope Cruz (Luz)
    Michel Galabru (Danglard)
    Augustin Gonzalez (Don Luis)

Fiche technique

  • Photographie :Jose Luis Alcain
  • Compositeur de la musique :Antoine Duhamez
  • Monteur :Carmen Frias
  • Chef décorateur :Juan Botella

Résumé et notes

  • Durée : 108 minutes

RÉSUMÉ

Espagne, printemps 1931 : la monarchie touche à sa fin et une ère nouvelle se profile à l’horizon, mais pour le moment règnent désarroi, confusion et désordre. Le flot de liberté qui a envahi le pays est sur le point de déborder.

Fernando, un jeune déserteur qui erre à travers la campagne, rencontre Manolo, un vieux peintre, sage et désabusé, retiré du monde. Il offre au jeune homme aide, protection et amitié.

Vient alors le jour où Fernando doit partir. Or, le jour même, les quatre filles de Manolo arrivent de Madrid pour passer quelques jours avec leur père. Lorsque Fernando voit Clara, Violeta, Rocio et Luz descendre du train, ce n’est pas consciemment qu’il retourne chez Manolo, mais ce sont plutôt ses pieds qui l’y conduisent directement.

Le film est une chronique, une peinture de ces jours que Fernando va passer en compagnie de Manolo et de ses filles. Jours mêlés d’amour et d’amitié, de joie et de tristesse, de plaisir et douleur, qui seront les meilleurs de sa vie, mais en cet instant, il ne peut se rendre compte qu’il vit sa « Belle époque ».

D’après le synopsis publicitaire du film

En savoir plus

  • Sortie : 09/02/1994
Date de la publication électronique :25 April 2013
Sources :

Matériel publicitaire de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé