Les Roquevillard  –  Jean Dréville  –  1943

Fiche générale

  • Pays de production :France
  • Genre : Comédie dramatique
  • Durée : 95 minutes
  • Producteur :Lucien Masson
  • Production :Sirius
  • Distribution : Sirius
  • Réalisateur :Jean Dréville
  • Interprètes : Charles Vanel (François Roquevillard)
    Mila Parély (Édith Frasne)
    Aimé Clariond (Maître Bastard)
    Yolande Laffon (Valentine Roquevillard)
    Fernand Charpin (Antonio Sicardi)
    Jean Pâqui (Maurice Roquevillard)
    Simone Valère (Jeanne Sassenay)
    Jean Brochard (Philippeaux)...
  • Scénario :Jean Dréville
  • Adaptation :d'après le roman de Henry Bordeaux
  • Dialogues :Charles Exbrayat
  • Directeur de la photographie : Robert Lefebvre
  • Compositeur de la musique : Maurice Thiriet
  • Monteur : Monique Bonnot
    Henri Rust
  • Chef décorateur : Roland Quignon
  • Costumier : Elisabeth Simon

Production

  • Pays de production :France
  • Producteur :Lucien Masson
  • Production :Sirius
  • Distribution : Sirius

Fiche artistique

  • Réalisateur :Jean Dréville
  • Scénario :Jean Dréville
  • Adaptation :d'après le roman de Henry Bordeaux
  • Dialogues :Charles Exbrayat
  • Interprètes :Charles Vanel (François Roquevillard)
    Mila Parély (Édith Frasne)
    Aimé Clariond (Maître Bastard)
    Yolande Laffon (Valentine Roquevillard)
    Fernand Charpin (Antonio Sicardi)
    Jean Pâqui (Maurice Roquevillard)
    Simone Valère (Jeanne Sassenay)
    Jean Brochard (Philippeaux)
    Gabrielle Fontan (la Fauchois)
    Raymond Galle (Raymond Bercy)
    Jacques Grétillat (Porterieux)
    Maurice Schutz (Étienne Roquevillard)
    Jean Périer (Maître Hamel)
    Jacques Varennes (Maître Frasne)
    Janine Viénot (Thérèse Roquevillard)
    Louis Seigner (le procureur de la République)
    Hélène Dartigue
    Marguerite de Morlaye
    René Blancard
    Henri Doublier
    Charlotte Ecard
    Marcel Mouloudji
    Jeanne Pérez
    Paul Violette

Fiche technique

  • Directeur de la photo :Robert Lefebvre
  • Compositeur de la musique :Maurice Thiriet
  • Ingénieur du son :Lucien Lacharmoise
  • Monteur :Monique Bonnot
    Henri Rust
  • Chef décorateur :Roland Quignon
  • Costumier :Elisabeth Simon
  • Décors :Talloires
  • Assistant réalisateur :Stany Cordier

Résumé et notes

  • Genre : Comédie dramatique
  • Durée : 95 minutes

RÉSUMÉ

M François Roquevillard, chef d'une famille respectable de Chambéry, dont les membres honorent le barreau de père en fils, voit soudain le malheur fondre sur les siens. Son fils aîné, Maurice, oubliant les principes dans lesquels il a été élevé et cédant à une liaison coupable, a fui en Italie avec la belle Édith Frasne, épouse d'un notaire réputé de la ville.

L'idylle durera un an. Réalisant son erreur, le jeune homme revient au pays, laissant à un sculpteur de ses amis, Siccardi, le soin d'annoncer à sa maîtresse son départ et la fin de leur amour. Mais le scandale rebondit, car M Frasne, pour venger son honneur bafoué, porte plainte en abus de confiance contre les fugueurs, sur les conseils de son premier clerc, le rusé Philippeaux. Il fait valoir que le soir même où le couple a quitté Chambéry, une somme de 200 000 francs a été volée dans le coffre de son étude. M Roquevillard - dont la femme, Valentine, ne tardera pas à mourir de chagrin - fait face à l'envie et à la haine, avec l'aide de sa fille, Marguerite, qui croit en l'innocence de son frère, bien que dans la tourmente elle ait dû renoncer à de riches fiançailles. Quelques amis fidèles les soutiennent dans l'épreuve : le vieil oncle Étienne, le bâtonnier Hamel et la jeune Jeanne Sassenay, qui aime Maurice en secret. Le procès a lieu, opposant Me Porterieux, avocat de Frasne, à François Roquevillard. Ce dernier, assisté de Me Bastard, assure avec fougue la défense de son fils; il saura, dans un pathétique appel aux sentiments nobles d'une vieille race de paysans et de juristes, faire éclater la vérité. La seule coupable était en effet la perfide Édith, qui avait commis le vol pour compromettre son amant.

En savoir plus

  • Sortie : 28 juillet 1943
Date de la publication électronique :19 juin 2013
Sources :