Pelle le conquérant  –  Bille August  –  icel

Fiche générale

  • Titre original : Pelle erobreren
  • Pays de production :Danemark
  • Genre : Drame
  • Durée : 150 minutes
  • Production :Per Holst Film Production
  • Distribution : Odyssey Distributors Ltd
  • Réalisateur :Bille August
  • Interprètes : Max Von Sydow (Lasse)
    Pelle Hvenegaard (Pelle)
    Erik Paaske (Le Régisseur)
    Kristina Tornqvists (Anna)
    Morten Jorgensen (L’adjoint du régisseur)
    Axel Strobye (Mr. Kongstrup)
    Astrid Villaume (Mme Kongstrup)
    Bjorn Granath (Erik)...
  • Scénario :Bille August
  • Producteur exécutif :Per Holst
  • Directeur de production :Lars Kolvig
  • Directeur de la photographie : Jörgen Persson
  • Compositeur de la musique : Stefan Nilsson
  • Monteur : Janus Billeskov Jansen
  • Chef décorateur : Anna Asp
  • Costumier : Kicki Ilander

Production

  • Titre original : Pelle erobreren
  • Pays de production :Danemark
  • Production :Per Holst Film Production
  • Distribution : Odyssey Distributors Ltd
  • Producteur exécutif :Per Holst
  • Directeur de production :Lars Kolvig
  • Assistant de production :Ditte Christiansen
  • Production en coopération avec :Svensk Film Industry
    The Danish Film Institute
    The Swedish Film Institute
    SID The General Worker's Union in Denmark
  • Production avec la participation du fond de :Denmark's Radio
    The Danish Film Institute

Fiche artistique

  • Réalisateur :Bille August
  • Scénario :Bille August
  • Œuvre de référence :D'après le roman éponyme de Martin Andersen Nexö
  • Scripte :Stine Monty
  • Interprètes :Max Von Sydow (Lasse)
    Pelle Hvenegaard (Pelle)
    Erik Paaske (Le Régisseur)
    Kristina Tornqvists (Anna)
    Morten Jorgensen (L’adjoint du régisseur)
    Axel Strobye (Mr. Kongstrup)
    Astrid Villaume (Mme Kongstrup)
    Bjorn Granath (Erik)
    Lena Pia Bernhardsson (La Truie)
    Troels Asmussen (Rud)
    Anne Lise Hirsch Bjerrum (Karna)
    Buster Larsen (Ole Koller)
    John Wittig (Mr. Fris, l’instituteur)
    Benjamin Holck Henriksen (Henrik Bodker)
    Thure Lindhardt (Nilen)
    Karen Wegener (Mme Olsen)
    Anne Sofie Grabol (Mademoiselle Sine)
    Nis Bank-Mikkelsen (Le Pasteur)

Fiche technique

  • Photographie :Jörgen Persson
  • Compositeur de la musique :Stefan Nilsson
  • Monteur :Janus Billeskov Jansen
  • Chef décorateur :Anna Asp
  • Costumier :Kicki Ilander
  • Maquilleur :Kaj Gronberg
  • Photographe de plateau :Rolph Konow
  • Assistant réalisateur :Tove Berg
  • Régisseur d'extérieurs :Jens Arnoldus
  • Cadreur :Rolf Lindstrom
  • Pointeur :Soren Berthelin
  • Ingénieur du son / Mixeur :Niels Arild Nielsen
  • Preneur de son / Monteur son :Lars Lund
  • Chef monteur :Janus Billeskov Jansen
  • Assistante monteuse :Lisbeth Nielsen
  • Assistante maquilleuse :Grethe Holleufer
  • Costumes :Kicki Ilander
    Gitte Kolvig
    Birthe Qualmann
  • Chef électricien :Kent Jogberg
  • Assisté de :Jan Gulbrandsen
  • Chef machiniste :Eg Norre
  • Résumé et notes

    • Genre : Drame
    • Durée : 150 minutes

    RÉSUMÉ

    A la fin du siècle dernier, Pelle Karlsson, 9 ans, et son vieux père, Lasse, quittent la Suède dans l’espoir de trouver un emploi au Danemark, où la vie passe pour être douce aux miséreux. Mais ce « paradis » des déshérités grouille déjà d’immigrants, venus louer leurs services à bas prix. Lasse est trop âgé et Pelle bien trop jeune pour faire les difficiles : ils devront se contenter d’un poste de vacher, à 100 couronnes l’année… A Stengaarden (La Ferme des Pierres), Lasse et Pelle sont logés dans un sinistre réduit, jouxtant l’étable. Ils subissent jour après jour la dictature d’un régisseur sadique et celle de son jeune et arrogant adjoint, qui prend un malin plaisir à les humilier. Pelle, fort heureusement, se fait un ami d’Erik, rebelle jovial et fort en gueule qui l’entretient à perte de vue de ses rêves les plus fous. Ensemble, ils évoquent ces contrées aux noms magiques : l’Amérique, l’Asie, l’Afrique, qu’ils sillonneront un jour en hommes libres. Au fil des saisons, Pelle fait l’apprentissage de la vie. Il découvre les tragiques et dérisoires mystères de l’amour, les vices et les malheurs secrets des puissants, la beauté inépuisable de la nature… A force d’obstination, il acquiert le respect de ses patrons, Mr. et Mme Kongstrup, et celui de ses camarades de classe. Il observe en silence l’étrange et cruel manège des adultes, la lassitude et la résignation croissantes de son père, et continue de rêver, de mûrir. Un jour, enfin, il se lance à la conquête du vaste monde… D’après le synopsis publicitaire du film

    En savoir plus

    Prix et distinctions : Palme d'or au Festival de Cannes 1988

    Extraits du dossier de presse du film, collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

    • Notes de production

    Au cours du Festival du film de Moscou 1983, Bille August – qui présentait alors son film TWIST AND SHOUT – apprend que les droits d’adaptation du célèbre roman de Martin Anderson Nexö : « Pelle Le Conquérant » (1906-1910) viennent de réintégrer le Danemark. Depuis la mort de l’auteur en RDA, en 1954, les droits avaient été détenu par les héritiers et les autorités de l’Allemagne de l’Est. Carl Th. Dreyer, Roman Polanski et Bo Widerberg s’étaient, tour à tour, mais en vain, intéressés au projet. Le 31 octobre 1983, le producteur Per Holst entra en contact avec la Maison d’Edition Gyldendal, afin d’obtenir les droits des quatre volumes de l’œuvre de Nexö. Bille August décida lui-même d’écrire le scénario de Per Holst fit une première estimation de budget : filmer les lieux réels de l’action reviendrait à l’équivalent de 50 millions de couronnes (soit environ 40 millions de francs). L’Institut du Film Danois avait, de son côté, promis une somme de 10 millions de couronnes, tandis que le Canada et les Etats-Unis voulaient participer au projet en imposant la langue anglaise. « Nous ne pouvons, ni ne voulions traduire le texte de Nexö. Les seules langues possibles étaient le danois et le suédois » (Holst). Les tractations américaines et canadiennes se transformèrent dont en pourparlers avec la Suède et la Norvège. En automne 1985, Per Holst s’aperçut qu’il était impossible de réunir les 50 millions de couronnes nécessaires. C’est alors que la décision fut prise de n’adapter que la première partie du roman : « L’Enfance ». Le directeur de la photographie Jorgen Persson, la décoratrice Anna Asp, l’acteur Max Von Sydow, et le jeune Pelle Hvenegaard, âgé de 11 ans, furent alors engagés. Les repérages demandèrent plus d’un an de recherches. Le plan de travail devrait couvrir les quatre saisons de l’année. La ferme qui allait servir de décor central fut entièrement transformée et redécorée dans le style fin de siècle par Anna Asp. Les dépendances accueillirent un bruyant contingent de porcs, vaches et poules, et la production dût s’occuper des champs pendant toute la durée du tournage. Il fallut labourer, semer et récolter, afin que les jeunes pousses ne meurent pas. Pelle Hvenegaard prit son rôle très au sérieux et se familiarisa pendant des mois avec les vaches pour devenir un garçon de ferme hors-pair. A part quelques dépassements de budget, le tournage se déroula dans une ambiance particulièrement heureuse. Le ciel fut clément (fait suffisamment rare au Danemark pour être relevé), la pluie, la neige et le soleil apparaissaient presque sur commande, chaque fois qu’il était nécessaire. Le tournage de PELLE LE CONQUERANT dura trois ans, et plus de mille personnes y participèrent. « Ce fut une expérience qui demanda le meilleur de chacun d’entre nous. En ce qui me concerne, il fallait que jusqu’au bout, je conserve cette foi inébranlable en tous les collaborateurs que j’avais engagés. Par bonheur, je ne m’étais pas trompé. Si je devais user d’une image pour qualifier une équipe de tournage, je la comparerais à plusieurs locomotives qui tirent, ensemble, le même train. » (Holst).

    • Sortie : 02 novembre 1988 en France
    Date de la publication électronique :19 août 2013
    Sources :