Sur la route de Nairobi  –  Michael Radford  –  icel

Fiche générale

  • Titre original : White Mischief
  • Pays de production :Etats-Unis
    Royaume-Uni
  • Genre : Comédie de moeurs ; Drame
  • Durée : 107 minutes
  • Producteur :Simon Perry
  • Production :Michael / Umbrella Films en association avec Power Tower Investments et la BBC White (Kenya)
  • Distribution : A.M.L.F.
  • Réalisateur :Michael Radford
  • Interprètes : Greta Scacchi (Diana Broughton)
    Charles Dance (Joss Erroll)
    Joss Ackland (Sir Delves « Jock » Broughton)
    Susan Fleetwood (Gwladys Delamere)
    Sarah Miles (Alice de Trafford)
    John Hurt (Gilbert Colvile)
    Jack Soames (Trevor Howard)
    Nina Soames (Geraldine Chaplin)...
  • Scénario :Michael Radford
    Jonathan Gems
  • Producteur exécutif :Michael White
  • Directeur de la photographie : Roger Deakins
  • Monteur : Tom Priestley
  • Chef décorateur : Roger Hall
  • Costumier : Marit Allen

Production

  • Titre original : White Mischief
  • Pays de production :Etats-Unis
    Royaume-Uni
  • Producteur :Simon Perry
  • Production :Michael / Umbrella Films en association avec Power Tower Investments et la BBC White (Kenya)
  • Distribution : A.M.L.F.
  • Producteur exécutif :Michael White
  • Producteur associé :Simon Bosanquet

Fiche artistique

  • Réalisateur :Michael Radford
  • Scénario :Michael Radford
    Jonathan Gems
  • Œuvre de référence :D'après le livre de James Fox
  • Interprètes :Greta Scacchi (Diana Broughton)
    Charles Dance (Joss Erroll)
    Joss Ackland (Sir Delves « Jock » Broughton)
    Susan Fleetwood (Gwladys Delamere)
    Sarah Miles (Alice de Trafford)
    John Hurt (Gilbert Colvile)
    Jack Soames (Trevor Howard)
    Nina Soames (Geraldine Chaplin)
    Catherine Neilson (Idina Erroll)
    Murray Head (Julian “Lizzie” Lezard)
    Abdullah (Louis Mahoney)
    Ray Mc Anally (Harry Morris)
    Gregor Fisher (Mc Pherson)
    Hugh Grant (Hugh)
    Alan Dobbie (Harragin)

Fiche technique

  • Photographie :Roger Deakins
  • Directeur artistique :Len Huntingford
    Keith Pain
  • Ingénieur du son :Tony Jackson
  • Monteur :Tom Priestley
  • Chef décorateur :Roger Hall
  • Costumier :Marit Allen
  • Décors :Kenya
  • Casting :Mary Selway
  • Arrangements musicaux et direction d'orchestre :George Fenton
  • Premier assistant à la mise en scène :Chris Rose
  • "White mischief" :Paroles et musique de Tim Finn
  • "The Alphabet song" :Interprété par Sarah Miles
  • "Begin the Beguine" :Paroles et musique de Cole Porter
  • "The Dance of the Sugar Plum Fairy" :Arrangé et dirigé par Eric Banks

Résumé et notes

  • Genre : Comédie de moeurs ; Drame
  • Durée : 107 minutes

RÉSUMÉ

Le 12 novembre 1940, Sir “Jock” Delves Broughton et son épouse arrivent au Kenya. Ils viennent d’Angleterre, où le Blitz fait rage, et se sont mariés pendant le voyage. Broughton (Joss Ackland) a 57 ans, sa femme Diana (Greta Scacchi) en a 27, et l’arrivée du couple ne passe pas inaperçue au sein de la bonne société coloniale de Nairobi. Parmi les résidents de Karen, le quartier chic ainsi baptisé en l’honneur de Karen Blixen, Lady Gwladys Delamere, Maire de Nairobi (Susan Fleetwood), les tapageuses Alice de Trafford (Sarah Miles) et June Carberry (Catherine Neilson), le vieux colon Jack Soames (Trevor Howard) et sa femme Nina (Geraldine Chaplin), et même le taciturne broussard Gilbert Colvile (John Hurt) viennent présenter leurs hommages intrigués. Le séduisant Joss Erroll n’est pas le premier à remarquer la beauté exceptionnelle de la jeune Lady Broughton, dont il entreprend aussitôt la conquête lors des bals, cocktails et courses de chevaux qui constituent l’essentiel des activités des sociétaires de la « Happy Valley ». Habitué aux succès féminins, Joss n’est pas plus surpris de parvenir bientôt à ses fins, que Jock Broughton n’est étonné de l’infidélité d’une épouse qu’il se savait incapable de garder toute entière à lui. Une « aventure » parmi toutes celles qui compose la chronique de Happy Valley, et qui tirerait d’autant moins à conséquence que Broughton et Erroll sont bons amis… si Joss et Diana ne tombaient éperdument amoureux l’un de l’autre, au point de décider de se marier. Voilà le vieux Sir rongé de chagrin et de jalousie, et toute la société en émoi. Le 24 janvier, Joss Erroll est retrouvé assassiné. Accusé du meurtre, Jock Broughton est jugé au cours d’un procès à sensations, dont le retentissement dépasse les limites de la gentry locale. Ce procès est aussi le sien, et bien des choses y seront passées sous silence, qui finiront par ressurgir, bien après le verdict, pour que jusqu’à son terme le drame soit consommé… D’après le synopsis publicitaire du film

En savoir plus

Extraits du dossier de presse du film, collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

  • Sur la route de Nairobi, de la brousse à l’écran

Au tournant des années 1940-1941 surviennent dans la colonie britannique du Kenya les évènements mélodramatiques qui culmineront avec l’assassinat de Joss Erroll. Ils sont repris et amplifiés par la presse anglaise et américaine pour qui la Happy Valley est depuis longtemps une source de scandales et de ragots, au point que la blague « Etes-vous mariés ou vivez-vous au Kenya ? » est devenue proverbiale. Au cours des décennies suivantes, le cas Errol-Broughton devient un classique pour tous les esprits férus d’enquête en chambre. En 1969, le célèbre critique littéraire Cyril Connolly et le jeune journaliste James Fox décident de se lancer dans de véritables investigations. Le résultat de leurs travaux est publié par le Sunday Times Magazine. Après le décès de Connolly, Fox reprend l’enquête, qui a permis de dresser un portrait très fouillé de la Happy Valley, sans élucider le crime. Il se rend au Kenya. En 1982, James Fox publie « White Mischief », qui est à la fois une description des mœurs de la colonie anglaise et une véritable enquête policière, qui, cette fois, parvient à une conclusion. Le livre devient immédiatement un best-seller dans les pays anglo-saxons. Avant même la publication du livre, le producteur Michael White en acquiert les droits et contacte Simon Perry pour produire un film inspiré de l’ouvrage. Après « Another time, another place » et « 1984 », Simon Perry était précisément à la recherche d’un nouveau sujet pour lui-même et son ami le réalisateur Michael Radford. Perry et Radford se rendent au Kenya s’imprégner de l’atmosphère particulière du lieu, avant de se lancer dans l’écriture du scénario. Dès cet instant, Greta Scacchi est choisie pour interpréter le personnage de Diana et c’est donc en pensant à elle que Michael Radford rédige le script, en compagnie de Jonathan Gems. Simon Perry réunit les fonds nécessaires auprès de dix organismes différents. Le 23 février 1987, le tournage commence au Kenya où il durera cinq semaines et utilisera de nombreux décors authentiques. Il se poursuit pendant six semaines dans les studios Shepperton, près de Londres, où sont reconstitués la plupart des intérieurs.

  • Sortie : 17/02/1988 en France
Date de la publication électronique :19 August 2013
Sources :