Bandits mondains  –  Camille de Morlhon  –  1909

Fiche générale

  • Numéro de film : 3229
  • Genre : Scènes dramatiques
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Camille de Morlhon
  • Scénario :Camille de Morlhon

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Camille de Morlhon
  • Scénario :Camille de Morlhon

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes dramatiques
  • Métrage : 275 m ; 902.0 f.
  • Code télégraphique : Jeton

RÉSUMÉ

Appartenant à la société cosmopolite, une Roumaine Mariora Orsantesku, menant grand train à Paris, a réussi à pénétrer dans des salons assez fermés. C’est ainsi qu’elle reçoit une invitation pour un mois d’été au château de Fontaines chez les De Lansac. Ayant contracté trop jeune un mariage de raison, la baronne de Lansac n’a pas su répondre à la tendresse profonde que lui a voué son mari. En revanche, son cœur s’est ouvert à l’amour d’un ami d’enfance, Paul de Lançon. L’astucieuse Rou­maine ne tarde pas à découvrir leur intrigue qu’un billet perdu lui révèle. Avec la complicité de son chauffeur, elle profite d’un rendez-vous dans la serre entre Paul et sa maîtresse, pour s’introduire furtivement dans l’appar­tement de celle-ci et réussit à voler un bijou précieux. Sur le point de s’enfuir, la porte s’ouvre et elle se trouve en présence de son hôtesse. Prise en flagrant délit, ne pou­vant expliquer sa présence, la Roumaine affolée saisit sur une table un poignard et le plonge dans la poitrine de la jeune femme. Maîtresse d’elle-même, la criminelle orga­nise une mise en scène. Dans la main de la morte, elle aperçoit un mouchoir aux initiales de Paul de Lançon. Elle trempe le mouchoir dans le sang et le dépose, avec le billet auprès de la morte. Le lendemain, Lansac, surpris de ne point voir descendre son épouse à une heure avancée, monte dans sa chambre et découvre en même temps que la mort sinistre de celle qu’il aimait, la preuve cruelle de sa trahison. Chargé de preuves accablantes, Paul de Lançon est arrêté et se laisse entraîner hébété tandis que l’aventurière cynique offre au malheureux mari ses consolations éhontées.

En savoir plus

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet |p 235

Date de la publication électronique :15 octobre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004