Julie à la caserne  –  anonyme  –  1907

Fiche générale

  • Autre titre : La Bonne à la Caserne (an Alt. french title) ; Julia at the Barracks (an U.S. title)
  • Numéro de film : 1601
  • Genre : Scène comique (2ème Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :anonyme

Production

  • Autre titre : La Bonne à la Caserne (an Alt. french title) ; Julia at the Barracks (an U.S. title)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :anonyme

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comique (2ème Série)
  • Métrage : 140 m ; 459.2 f.
  • Code télégraphique : Byronien

RÉSUMÉ

Julie reçoit Pitou dans sa cuisine. Elle lui emprunte sa tunique, sa culotte et son ceinturon ; il lui emprunte sa jupe, son bonnet, sa blouse et son tablier. L’échange, par convenance, se fait dans un placard. Et, elle esquisse un petit pas de parade : une, deux… une, deux… Patatras ! Soudain, l’appui de la fenêtre cède sous le poids du petit pioupiou improvisé qui s’en va à reculons ; elle disparaît aux yeux éperdus de Pitou et vient tomber sur le dos d’un colonel qui passe. Tumulte, effroi, bousculade. L’officier, furieux, croyant avoir affaire à un homme de son régiment, le flanque au bloc. Voilà la nouvelle recrue, avec son allure impayable de joli petit soldat aux épaules minces et aux flancs larges, dans la grande caserne ; au milieu de son peuple en bonnet de police, elle fait connaissance avec l’oreiller de planche, la corvée supplé­mentaire, le baquet puant, l’exercice, la leçon de cheval. Hop, Julie s’affale sur sa monture, la longue queue de son casque pendant lamentablement et voilà ce diable de cheval qui prend le galop et tangue comme une frégate. Pendant ce temps, Pitou se désole dans la cuisine ; il goûte aux plats pour se remettre. Mais c’est l’heure du déjeuner. Madame sonne et s’impatiente. Pitou s’exécute piteusement et sert, les yeux obstinément fixés sur le plat qu’il porte. Mais quel service ! Madame jette sur lui des regards stupéfaits dans lesquels la surprise lutte avec l’indignation et tombe dessus à bras raccourcis. Pitou essaie de protester. Va te promener ! Madame est sourde et sa vigueur le prouve bien. Jeté dehors, il se trouve nez à nez avec un lieutenant de son régiment et, emporté par l’habitude, le salue militairement. Surprise de l’officier qui, reconnaissant sous cet accoutrement grotesque un homme de son régiment, le flanque au bloc où il tombe dans les bras de Julie.

En savoir plus

source Henri Bousquet : Annoncé dans le supplément de janvier 1907 ; Sortie  : Pathé Grolée, Lyon, 12.7.1907

source Susan Dalton : Films Pathé frères - Supplément. Paris: Pathé, Janvier, 1907., p 011-012, pic ; Catalogue Pathé Des Années 1896-1914, Volume 2, 1907-1909, p 003 ; Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet, p 003

Date de la publication électronique :09 April 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004