Jalousie et folie  –  anonyme  –  1907

Fiche générale

  • Autre titre : Jealousy and Folly (an English translation) ; From Jealousy to Madness (an U.S. title)
  • Numéro de film : 1614
  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8ème Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :anonyme

Production

  • Autre titre : Jealousy and Folly (an English translation) ; From Jealousy to Madness (an U.S. title)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :anonyme

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8ème Série)
  • Métrage : 180 m ; 590.4 f.
  • Code télégraphique : Cabaretier

RÉSUMÉ

Les yeux brusquement dessillés à la vue des amants, le vieux mari trompé se précipite hagard, la main levée… mais voilà que ses idées se heurtent, se brouillent, se confondent ; ses pupilles dilatées prennent soudain une fixité étrange et son esprit à la dérive s’apaise comme dans une halte heureuse. Il s’éloigne riant et chantant. Enfermé dans une cave, le pauvre fou, le corps envahi par les rats attrape les bêtes pantelantes et les dévore. L’œil fixe, vague et hanté, il accomplit ce monstrueux repas. Le jour qui tombe du soupirail éclaire sinistrement cette scène que ne dépassent pas en horreur les imaginations d’Edgar Poë et de Conan Doyle. Viennent ensuite les scènes de l’internement et dans une maison d’aliénés, des tableaux d’un réalisme intense. Cependant, la crise pas­sée, l’homme se réveille dans la plénitude de sa person­nalité propre. Il se rend compte qu’il y a eu une lacune dans son existence mais il se souvient intensément des faits qui l’ont précédée. Stimulé par les tortures de la jalousie et par la soif de la vengeance, il parvient à s’évader, surgit entre les amants à l’heure où ceux-ci croient pouvoir jouir de leur faute impunément… Saisis­sant la femme par le bras, il la jette à terre, ferme sur son cou ses mains ner­veuses et l’étrangle en quelques secondes. Puis il se dresse, éperdu d’horreur, un nuage rouge devant les yeux, l’esprit de nouveau en proie à la folie. En quelques visées rapides et précises, il abat trois agents qui tentent de s’emparer de lui et tombe, atteint d’une balle, face en avant sur le sol.

En savoir plus

source Henri Bousquet : Annoncé dans le supplément de février-mars 1907

source Susan Dalton : Films Pathé frères - Supplément. Paris: Pathé, Février-Mars, 1907.,p 026-027, pic ; Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet, p 007-008

Date de la publication électronique :16 June 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004