L'Enfant prodigue   –  Zecca / Ferdinand  –  1901

Fiche générale

  • Autre titre : Le Fils prodigue (a title as listed in Redi) ;The Prodigal Son (an U.K. and U.S. title)
  • Numéro de film : 360
  • Genre : Scènes religieuses & bibliques (10me Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur : Zecca
    Ferdinand
  • Scénario : Tiré de la parabole Biblique de Saint Luc
  • Chef décorateur : Vincent Lorant-Heilbronn

Production

  • Autre titre : Le Fils prodigue (a title as listed in Redi) ;The Prodigal Son (an U.K. and U.S. title)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur : Zecca
    Ferdinand
  • Scénario : Tiré de la parabole Biblique de Saint Luc

Fiche technique

  • Chef décorateur : Vincent Lorant-Heilbronn

Résumé et notes

  • Genre : Scènes religieuses & bibliques (10me Série)
  • Métrage : 145 m ; 475.6 f.
  • Code télégraphique : Aliment

RÉSUMÉ

  1. Le père partage ses biens entre ses deux fils.
  2. Le jeune homme dépense son bien en fêtes. Ballet.
  3. Poussé par la misère, il dispute sa nourriture aux pourceaux ; il aperçoit en rêve ses malheureux parents guettant son retour.
  4. Le retour de l’enfant prodigue. Le père, heureux de retrouver son enfant commande des réjouissances en son honneur.
  5. Le festin du veau. Réconciliation des deux frères.

D'après Susan Dalton : Parable in 5 pictures. The young man spends his time in riotous living. The Prodigal's return. The Father is overcome with joy at his son's return and orders the fatted calf to be killed in his honour. (UK05)

En savoir plus

Sujet dans le Catalogue n°4 de mars 1902 Scènes à grand spectacle qui en indiquait également le prix  : 290 francs. Le texte du scénario reprenait la parabole de Saint-Luc suivi de cette notice  : “Nous ne pouvions mieux faire que de suivre textuellement cette Parabole, qui est certainement l’une des plus attachantes du Nouveau Testament, en ce sens qu’elle est éternellement vraie. Sa touchante simplicité la désigne tout naturellement pour les spectacles spécialement dédiés aux familles et aux institutions. Avec notre superbe Passion de N.S.J.C, en 16 tableaux, elle peut constituer un programme absolument hors ligne, instructif et d’une haute portée morale. Rien n’a été négligé pour l’établissement de cette scène. Le luxe déployé dans la confection des décors faits tout spécialement, la splendeur des costumes et des accessoires, ainsi que le côté artistique de la mise en scène, en font le tableau le plus grandiose qui ait été présenté jusqu’à ce jour en cinématographie.”

Sources S. Dalton : Pathé Frères: I film della produzione Pathé (1896-1914), Volume 1 |p 068 ; The Pathé Cinematograph Co. Ltd. London: Pathé, Mai, 1903. |p 091 |y sum pic ; Films Pathé Frères - Supplément. Paris: Pathé, Aout, 1904. |p 130 |y sum pic ; The Pathé Cinematograph Co. Ltd. London: Pathé, 1905. |p 143 |y sum pic ; Pathé Films. New York: Pathé Cinematograph Co., April 1906 |p 024 ; Pathé Frères Films Spéciaux Ininflammables pour Cinématographe de Salon |y sum pic ; Descriptive List of Pathéscope Films, Pathéscope Co. of America, Inc. ca. 1920 |p 114 ; Treasures from the Film Archives: A Catalog of Short Silent Fiction Films held by FIAF Archives, by Ron Magliozzi

Date de la publication électronique : 25 septembre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004