Nourrice par nécessité  –  anonyme  –  1907

Fiche générale

  • Autre titre : Nursemaid by Necessity (an English translation)
  • Numéro de film : 1657
  • Genre : Scène comique (2ème Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :anonyme

Production

  • Autre titre : Nursemaid by Necessity (an English translation)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :anonyme

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comique (2ème Série)
  • Métrage : 125 m ; 410.0 f.
  • Code télégraphique : Caïd

RÉSUMÉ

Dans une garçonnière, un jour de grande bombe. Réunion de jeunes gens chahuteurs, grisés par les vins et les femmes. L’entrée du père de l’amphitryon au milieu du groupe joyeux suivie d’un speech et de l’annonce de la suppression des vivres font l’effet d’une pierre dans un étang de grenouilles. Plus d’argent, plus d’amis et surtout plus de femmes… Le jeune homme dégrisé, médite sur la tristesse de sa situation lorsqu’un article de journal tombant sous ses yeux fit germer en son esprit une idée lumineuse : “On demande des nourrices sèches. S’adres­ser, etc.…” Quand on songe à l’extrême difficulté que rencontrent la plupart des jeunes gens pour trouver une situation sociale qui soit en rapport avec leurs goûts, il faut convenir que notre jeune viveur avait de la chance. Grâce à divers rembourrages et au concours de Victoire qui céda, bon gré mal gré, ses vêtements de cuisinière et sa perruque blonde, le jeune homme réalisa une silhouette de jeune nourrice très appétissante. Un bureau de placement où se fait, à l’usage des bébés parisiens le marché aux nounous. Notre nourrice d’occasion, agrée par une cliente entre tout de suite en fonction. Scènes diverses : toilette de bébé. La nounou attrape et ficelle le petit paquet braillant avec des manières évidemment inusitées pour le pauvre mioche qui piaille tout ce qu’il sait. Tout à coup, la nounou reste une main en l’air, impressionnée par l’entrée de la petite bonne de la maison, elle l’attrape par la taille : effarement de la jeune personne qui se sauve. Là dessus Monsieur rentre, trouve à son gré la nouvelle nourrice et la courtise Tandis que celle-ci fait des grâces, baisse les yeux chastement. Survient Madame, scènes, protestations, manifestations diverses à l’issue desquelles la vérité se fait jour grâce à l’astuce de Toto qui découvre le pot au rose.

En savoir plus

source Henri Bousquet : Annoncé dans le supplément de février-mars 1907

source Susan Dalton : Films Pathé frères - Supplément. Paris: Pathé, Février-Mars, 1907.,p 010-011, pic ; Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet, p 009

Date de la publication électronique :16 June 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004