La Fée des roches noires  –  1901

Fiche générale

  • Autre titre : The Fairy of the Black Rocks (an U.K. title)
  • Numéro de film : 686
  • Genre : Féeries & Contes (9me Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Autre titre : The Fairy of the Black Rocks (an U.K. title)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

    Fiche technique

    Résumé et notes

    • Genre : Féeries & Contes (9me Série)
    • Métrage : 45 m ; 147.6 f.
    • Code télégraphique : DouteSortie : Teatro Bartolomé de Pacuca, Medina, Mexique, 28.11.1904

    RÉSUMÉ

    Un paysan va pour se reposer sur une pierre, à l’ombre d’une grotte. Survient une pauvre vieille pliant sous le poids d’un fagot. Elle implore son aide, mais il refuse avec brutalité. Afin de le punir de son mauvais coeur, la vieille se transforme en une jeune et jolie fée montée sur un magnifique char romain traîné par des cygnes. D’un coup de baguette sur la grotte, elle en fait jaillir une cascade qui inonde le malheureux. Tout ahuri de cette douche inattendue, il se relève, la fée a disparu. Il cherche à fuir, mais en passant sous un poteau indicateur aussitôt changé en potence, il est enlevé de terre et pendu. La corde casse, il retombe lourdement et se relève non sans se frotter les côtes. Il va se coucher. Alors la neige tombe et nous nous trouvons transportés au milieu d’un cimetière d’où nous voyons notre héros surgir d’un tombeau et environné de fantômes. Épouvanté, il tombe pour se retrouver, cette fois, aux pieds de la fée, pas méchante et qui a voulu simplement lui donner une leçon. Il implore son pardon, tandis que le décor a repris son aspect primitif.

    D'après Susan Dalton : A peasant goes to rest on a stone in the shade of a grotto. A poor old woman comes up bent down under the weight of a bundle of wood. She implores him to help her; but he brutally refuses. In order to punish him for his hard-heartedness, she is transformed into a young and beautiful fairy, seated in a magnificent chariot drawn by swans. Striking the grotto with a rod, a cascade flows from it an soaks the wretch. Quite dumbfounded with this unexpected bath, he jumps up, but the fairy has disappeared. He endeavours to run away, but passing by a mile post which is at once changed into a gallows he is caught up and hung. The cord breaks letting him fall heavily to the ground; on getting up again he finds that his sides are bruised. He goes to rest again on the stone, then the snow begins to fall, and we find him in the middle of a cemetery, where our hero rises from a grave and is surrounded by phantoms. He falls down frightened only to find himself this time at the feet of the fairy who is no longer spiteful towards him, she only wished to teach him a lesson. He implores her pardon during which time the scene has returned to its original state. A very pretty effect made by snow and a cascade of natural water. (This little fairy scene makes a very attractive number which has been edited specially for those whose means do not allow them to purchase more expensive films.) (UK05)

    En savoir plus

    Sujet dans le Catalogue n°4, mars 1902 Scènes à grand spectacle

    Sortie: Teatro Bartolomé de Medina, Pachuca, Mexique, 28. 11. 1904

    Note: Ce scénario se terminait par cette annonce: “Très joli effet de neige et de chute d’eau naturelle. Cette petite féerie constitue un numéro très attrayant et a été éditée spécialement pour le petit exploitant dont les moyens ne permettent pas d’aborder les grandes scènes”

    Sources S. Dalton : The Pathé Cinematograph Co. Ltd. London: Pathé, Mai, 1903. |p 085 |y sum pic ; Films Pathé Frères - Supplément. Paris: Pathé, Aout, 1904. |p 123-124 |y sum pic ; The Pathé Cinematograph Co. Ltd. London: Pathé, 1905. |p 135-136 |y sum pic ; Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet |p 034 |y sum

    Film tourné le 30 juillet 1901 ; métrage initial de 90, 120 mètres. Source : Journal comptable n° 3 de la Compagnie générale de Phonographes, Cinématographes et Appareils de Précision, 28 février 1902 ; coll. Fondation Jérôme Seydoux-Pathé


    Date de la publication électronique : 26 septembre 2008
    Sources :
    • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004