Assassinat du ministre Plehve  –  Lucien Nonguet  –  1904

Fiche générale

  • Autre titre : ASSASSINATION OF THE RUSSIAN MINISTER PLEHVE (an U.K. Title)
  • Numéro de film : 1111
  • Genre : Scènes historiques, politiques et d'actualité Scènes militaires (5me Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur : Lucien Nonguet
  • Chef décorateur :  Hugues Laurent

Production

  • Autre titre : ASSASSINATION OF THE RUSSIAN MINISTER PLEHVE (an U.K. Title)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur : Lucien Nonguet

Fiche technique

  • Chef décorateur :  Hugues Laurent

Résumé et notes

  • Genre : Scènes historiques, politiques et d'actualité Scènes militaires (5me Série)
  • Métrage : 25 m ; 65.6 f.
  • Code télégraphique : Argument

RÉSUMÉ

D'après S. Dalton : The bombing assault against the Chief of Police, Von Plèhve by a student named Sasanoff happened in Saint Petersburg on July, 29, 1904. It was reconstructed in Montreuil in the first days of August. "For the sets, H. Laurent asked Touchard, director of exteriors to find newly dead horses, and a carriage from the year 1900. Laurent dismantled the carriage and burned parts of it and with a picture from the Petit Jornal Illustré, he recontructed the scene."

En savoir plus

Sources H. Bousquet : Annoncé dans le Supplément d’août 1904

Publicité dans L’Industriel Forain n° 784, 13.8.1904

Sortie  : Salão Paris no Rio, Rio de Janeiro, 1.5.1905

Note  : L’attentat à la bombe contre le Ministre de l’intérieur von Plehve par un étudiant, Egor Sasonoff (le nom de est donné par Victor Serge dans son livre de souvenirs “Mémoires d’un révolutionnaire” Ed. du Seuil Paris 1951) eut lieu à Saint-Pétersbourg le 29 juillet 1904. Il fut reconstitué à Montreuil les premiers jours d’août. “Pour cela, écrit Hugues Laurent, j’avais demandé à Touchard, - qui fut le premier ensemblier, régisseur d’extérieur, accessoiriste, etc., se déplaçant soit à bicyclette, soit à tri-porteur pour apporter ou rendre les accessoires - de trouver chez un équarrisseur deux chevaux, morts depuis peu de temps, semblables à ceux attelés à la calèche du préfet de police et dans un dépôt de voitures, une vieille calèche de l’année 1900 ayant servi à promener à travers la capitale et à travers l’Exposition les visiteurs étrangers. Ensuite, j’avais fait démonter la calèche, certaines parties furent brisées et passées à la flamme puis avec en main le document qui avait impressionné le grand public  : l’image du Petit Journal Illustré en couleurs, j’ai reconstitué la partie dite réelle du décor. Ce tableau devait venir s’intercaler dans des mouvements de foule. La scène fut réalisée de la façon suivante  : 1. En premier plan d’une foule un groupe d’hommes dont l’un grimé en Sasanoff fait le geste de jeter la bombe. 2. Le décor est enfumé, surtout vers le fond pour cacher les murs (on n’avait exécuté aucun décor par économie) et on disperse la fumée avec des éventails réalisés en feuilles de carton (1,05 sur 0,65) montés sur tasseaux. 3. Quand l’opérateur juge que la fumée est assez dispersée pour voir les premiers plans et encore assez intense pour cacher le fond, il prend la scène. 4. Le montage du tout, avec les premiers plans compris, donne un “fait divers” absolument impeccable !” Commentaire  : Je n’ai pas retrouvé le numéro du Petit Journal Illustré. À la vision du film restauré par les soins des Archives du film (C.N.C.), il existe bien un décor  : une toile peinte de façon assez rudimentaire, ce qui est confirmé par la photo parue dans le catalogue.

Sources S. Dalton : Pathé frères: I film della produzione Pathé (1896-1914), Volume 1,p 100 ; The Pathé Cinematograph Co. Ltd. London: Pathé, 1905. ,p 107 ; Films Pathé Paris: Pathé Fréres, Supplement for August 1904,p 008,y pic

Date de la publication électronique : 03 octobre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004