Le Jugement de Salomon  –  1904

Fiche générale

  • Autre titre : Judgment of Solomon (an U.K. title) ; El Juicio de Salomon (a Spanish title) ; Solomon's Judgement (an U.S. title)
  • Numéro de film : 1153
  • Genre : Scènes religieuses & bibliques, en 2 tableaux (10ème Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Autre titre : Judgment of Solomon (an U.K. title) ; El Juicio de Salomon (a Spanish title) ; Solomon's Judgement (an U.S. title)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

    Fiche technique

    Résumé et notes

    • Genre : Scènes religieuses & bibliques, en 2 tableaux (10ème Série)
    • Métrage : 60 m ; 196.8 f.
    • Code télégraphique : Attacher

    RÉSUMÉ

    1. Les deux mères. Dans un clair décor représentant un coin de la Palestine, deux femmes dorment à l’ombre d’un grand cèdre, chacune tenant son enfant dans ses bras. L’une d’elles en s’éveillant trouve son fils mort. Éperdue, elle considère le petit cadavre ; une idée criminelle germe en son cerveau : elle s’empare de l’enfant de sa compagne qu’elle remplace par le sien. Sortant de sa torpeur, la deuxième femme aperçoit son fils dans les bras de sa voisine. Les deux mères se disputent, s’invectivent jusqu’au moment où un patriarche, attiré par les cris, s’interpose. Des soldats du roi Salomon accourent et s’emparent des deux femmes qu’ils conduisent à leur maître.
    2. Le Jugement. Le grand roi prend place sur son trône et congédiant ses esclaves fait avancer les deux mères, gardées par des soldats pour être jugées. Chacune des deux femmes réclame l’enfant, cause de leur querelle. Salomon, rempli de la justice divine, ordonne de couper en deux l’enfant et d’en donner une moitié à chacune de ces deux femmes. Mais au moment où le soldat tire son glaive pour exécuter l’ordre, la vraie mère, émue de tendresse, s’écrie : “Seigneur, je vous en supplie, donnez-lui l’enfant, ne le tuez pas.” “Voilà la mère, répond Salomon, rendez-lui son fils”. La femme criminelle est entraînée par les soldats.

    D'après Susan Dalton : Two mothers, each with their infant clasped in their arms are seen asleep under a cedar tree in Palestine. One suddenly awakes to find her little one dead, she is horror stricken, when suddenly, an idea comes to her which she at once proceeds to carry out, she takes the living babe from the still sleeping mother, and replaces it with her own dead one. The second mother now awakens to find the dead baby in her arms and at once sees it is not her child, a dispute ensues when a patriarch appears on the scene and parting the two women takes them before his master. In one of the sumptuous rooms of the King's palace, the people are assembled. King Solomon is carried in by his slaves preceded by his guard and beautiful dancing girls who scatter flowers in his path. He takes a seat upon the throne and the two mothers are brought before him, each claiming the living child as hers. Solomon, filled with divine justice, orders the child to be cut in two and half to be given to each mother, but as the soldier holds up the child by its leg ready to obey the order given, the real mother begs that rather than kill the child it be given to the other woman. "This is the true mother, give her the child," said Solomon. The other mother is carried away by the soldiers. (UK05)

    En savoir plus

    source Henri Bousquet : Sujet dans le Catalogue 1905 ; Sorties  : 1 - Booston Vio, Olympia, Tours, 6 et 7.1.1906 ; 2 - Cinématographe, Brasserie Excelsior, Le Havre, 13.1.1907

    source Susan Dalton : The Pathé Cinematograph Co. Ltd. London: Pathé, 1905., p 147-148, pic ; Catalogo, Pathé frères Films, Barcelona, 1907, p 140 ; Pathé Films. New York: Pathé Cinematograph Co., April 1906, p 024 ; Films Pathé frères. Paris: Pathé, 1907., p 242, pic ; Descriptive List of Pathéscope Films, Pathéscope Co. of America, Inc. ca. 1920, p 114

    Date de la publication électronique : 03 octobre 2008
    Sources :
    • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004