L'Incendiaire   –  Zecca / Ferdinand  –  1905

Fiche générale

  • Autre titre : Incendiary (The) (U.S)
  • Numéro de film : 1189
  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8me série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur : Zecca
    Ferdinand

Production

  • Autre titre : Incendiary (The) (U.S)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur : Zecca
    Ferdinand

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8me série)
  • Métrage : 195 m ; 639.6
  • Code télégraphique : Aussitôt

RÉSUMÉ

Un pauvre malheureux a quitté son campement de bonne heure, errant à l’aventure dans la campagne. Cherche-t-il du travail ? ou bien est-il en quête d’un mauvais coup ? Nul ne le sait. Quoi qu’il en soit, il arrive près d’une ferme et là, insouciant de sa misère, il se couche au pied d’une meule de paille, allume sa pipe et s’endort. Mais brusquement réveillé en sursaut, il se voit environné de flammes. Le feu est à la meule, c’est sûrement en allumant sa pipe qu’il a occasionné ce sinistre ; il s’en rend bien vite compte et n’a qu’un but, c’est de fuir. Malheureusement pour lui, il a été vu et tandis que les paysans de la ferme donnent l’alarme et vont chercher les pompiers, d’autres se mettent à la poursuite du coupable. C’est alors que, dans une course échevelée, le malheureux, suivi de la foule de plus en plus grossissante, cherche à les dépister. C’est en vain qu’après avoir tenté un moment de se cacher dans le cimetière, il traverse le village puis un passage à niveau et la voie ferrée au risque de se faire écraser par le train qui passe à ce moment précis. Toutefois ce train arrivé si fort à propos, permet au fuyard de gagner du terrain, car les poursuivants, en effet, sont obligés de le laisser passer. Espoir bientôt déçu, car arrivé au canal dont il franchit le barrage, il se voit de plus en plus serré de près et ainsi qu’un cerf aux abois, il n’a plus qu’une ressource, se jeter dans la rivière. C’est la fin ! Les paysans de plus en plus surexcités par cette course furibonde, l’ont atteint au moment où il est parvenu à gagner l’autre rive et là, sans autre forme de procès et pour satisfaire leur vengeance, le pendent à un arbre et s’enfuient. Une femme, revenant des champs, a assisté de loin à cette exécution sommaire et courant autant que lui permet le fardeau qu’elle porte, elle arrive assez tôt pour couper la corde d’un coup de serpette. Le malheureux, revenu à lui, est rentré à son campement où, tandis que ses compagnons lui prodiguent quelques soins, il montre le poing à cette société ingrate et égoïste qui en a fait un paria, alors que comme tant d’autres, il eut pu goûter aux jouissances de la vie.

A poor unfortunate, decides to have an adventure in the country. He arrives near a farm, lies down on a haystack, lights his cigarette and falls asleep. He awakens surrounded by flames. As he escapes he is seen by the peasants who work on the farm, and they pursue the guilty party. There is a frenzied race to catch him, he briefly tries to hide in a graveyard, almost is hit by a train, and tries to hide on a barge, but is thrown into the water. He finally returns to his encampment where his companions lavish him with care.(traduction de Susan Dalton)

En savoir plus

Sujet dans le Supplément d’avril 1905 Publicité dans L’Industriel Forain n° 818, 8.4.1905

Sorties  : 1- Royal Vio, Cirque, Limoges, 7 au 17.4.1905

2- Apollo, Dortmund (Allemagne), 5.1905

3- Cinématographe Royal Star, Rouen 16 au 22.3.1906

Date de la publication électronique : 06 octobre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004