La Flûte enchantée  –  1906

Fiche générale

  • Autre titre : La Flautan Encantada (a Spanish title) ; The Magic Flute
  • Numéro de film : 1444
  • Genre : Féerie & Contes (9ème série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Directeur de la photographie : Segundo de Chomón

Production

  • Autre titre : La Flautan Encantada (a Spanish title) ; The Magic Flute
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

    Fiche technique

    • Photographie : Segundo de Chomón

    Résumé et notes

    • Genre : Féerie & Contes (9ème série)
    • Métrage : 170 m virés ; 557.6 f.
    • Code télégraphique : Brinde

    RÉSUMÉ

    Dans une humble chaumière habite un jeune serf et sa gentille épouse. Mais le riche seigneur, leur maître, a remarqué celle-ci ; il la fait conduire au château par ses hommes d’armes pendant qu’on ligote l’époux survenu à l’improviste. Laissé sur place, maudissant le ciel, le pauvre malheureux se lamente. Mais une bonne fée veille sur lui. Elle lui apparaît et lui remet une flûte enchantée. Il lui suffira d’en jouer un air pour qu’aussitôt ses désirs soient exaucés. C’est ainsi que, richement habillé, monté sur un beau coursier, il se présente à la porte du château où languit la pauvre captive. Grâce à sa flûte enchantée, il est vite auprès d’elle. Mais surpris par le seigneur, il est jeté dans un cachot. Heureusement, la bonne fée veille et grâce à elle, il peut s’évader. Hélas, les archers l’ont aperçu, ils se mettent à sa poursuite. Après maintes péripéties, le pauvre fugitif est repris et enfermé avec sa femme dans une cellule d’où il ne pourra plus s’évader. Sa compagne heureusement a conservé le précieux talisman et lorsque le seigneur vient les voir pour jouir de sa vengeance, il lui suffit de jouer un air de flûte pour que son maître devienne subitement idiot et se mette à danser. Les portes s’ouvrent d’elles-mêmes et le jeune couple peut rentrer au logis. La bonne fée n’entend pas là terminer son ouvrage ; sa baguette a vite fait de transformer la chaumière en palais, les grossiers vêtements en somptueux habits et, pour couronner son oeuvre, elle octroie au jeune ménage deux beaux enfants depuis longtemps désirés.

    D'après Susan Dalton : A poor peasant couple is given a magic flute which makes all of their dreams come true.

    En savoir plus

    source Henri Bousquet : Sujet dans le Supplément d’août 1906

    source Susan Dalton : Films Pathé frères. Paris: Pathé, 1907., p 237-239, y sum pic ; Catalogo, Pathé frères Films, Barcelona, 1907, p 134 ; Pathé frères: I film della produzione Pathé (1896-1914), Volume 1, p 173

    Date de la publication électronique : 07 octobre 2008
    Sources :
    • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004