Les Rapides de la rivière Ozu  –  André Legrand  –  1906

Fiche générale

  • Autre titre : In Japan. The Rapids of the Ozu River (an English translation) ; Los Rápidos de la Rivera de Ozu (a Spanish title)
  • Numéro de film : 1493
  • Genre : Scène de plein air (1ère Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur : André Legrand
  • Directeur de la photographie : André Legrand

Production

  • Autre titre : In Japan. The Rapids of the Ozu River (an English translation) ; Los Rápidos de la Rivera de Ozu (a Spanish title)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur : André Legrand

Fiche technique

  • Photographie : André Legrand

Résumé et notes

  • Genre : Scène de plein air (1ère Série)
  • Métrage : 75 m virés ; 246.0 f.
  • Code télégraphique : Brovet

RÉSUMÉ

Des hommes conduisent et dirigent de grandes barques dans les rapides de la rivière. (scénario d’après vision)

D'après Susan Dalton : Japan presents an image of mystery and is inhabited by people who appreciate the arts and politeness. In addition to the sights of Japan we see all phases of Japanese life including arts and industry, customs, sports, etc.

En savoir plus

source Henri Bousquet : Publicité dans L’Avenir Forain n° 62, 15.9.1906 ; Sorties  : 1 - Artistic Cinéma, Paris, 15 au 22.2.1907 ; 2 - Idéal American Cinématograph, Folies Bergères, Le Havre, 21 au 29.7.1907 ; Note 1  : Dans le Catalogue de 1907 et probablement dans le supplément, que je ne possède pas, la maison Pathé avait inséré le très long texte suivant  : “Au Japon ! ce mot seul éveille dans l’esprit de tous une poussée de curiosité bien légitime vers ce pays considéré, il y a trente ans, comme un point géographique sans importance. À cette époque, récente dans la vie d’un peuple, le Japon en effet peu connu ne présentait à notre imagination que l’image d’une contrée mystérieuse et habitée par un peuple dont on n’appréciait que les œuvres artistiques et l’extrême politesse. Que de chemin parcouru depuis un quart de siècle ! Le Japon mystérieux nous a livré ses secrets et c’est avec un étonnement jaloux que nous avons pu suivre la marche de géants de ce peuple de nains. Les regards du monde entier sont rivés avec un sentiment de crainte dissimulée sur ce peuple qui se révèle d’un seul coup, formidable comme une puissance de premier ordre. Aussi n’avons nous reculé devant aucun sacrifice pour aller sur place pendant de longs mois saisir un peu de cette vie japonaise dont l’activité intensive nous laisse rêveurs. Nos clients nous saurons gré, nous en sommes certains, de la primeur que nous leur offrons avec notre série  : La vie au Japon. En effet, sans parler des sites uniques qui se déroulent devant les yeux émerveillés du spectateur, ce dernier pourra en outre assister à toutes les phases de la vie au Japon sous ses différents aspects  : Arts et industries, Mœurs et coutumes, Sports, etc.” ; Note 2  : Hugues Laurent (op. cité) déclarait à propos de Legrand  : “Legrand était aux appointements de 55 francs la semaine et reçut 60 francs à son départ pour le Tour du Monde à la fin de l’année 1905 ; c’était le premier opérateur de prises de vues cinématographiques qui effectuait un tel voyage.” ; Note 3  : Phono-Ciné-Gazette dans son n° 44 du 15.1.1907 donnait les bandes projetées au Cinéma Omnia. Parmi celles-ci se trouvait L’Industrie des éventails au Japon avec les noms des deux opérateurs, Legrand et Hache. Hache deviendra le 2 septembre 1907 le Directeur de Pathé à Moscou (N. Zorkaïa in Pathé premier empire du cinéma)

source Susan Dalton : Pathé frères: I film della produzione Pathé (1896-1914), Volume 1, p 133 ; Films Pathé frères. Paris: Pathé, 1907., p 020 ; Catalogo Pathé frères, Barcelona 1907, p 019

Date de la publication électronique : 07 octobre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004