Le Pendu  –  anonyme  –  1906

Fiche générale

  • Autre titre : Attempted Suicide (an U.S. title) ; El Ahoreado (a Spanish title) ; The Man Who Hanged Himself (an U.S. title 28mm)
  • Numéro de film : 1592
  • Genre : Scènes comiques (2ème Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur : anonyme
  • Interprètes : Max Linder

Production

  • Autre titre : Attempted Suicide (an U.S. title) ; El Ahoreado (a Spanish title) ; The Man Who Hanged Himself (an U.S. title 28mm)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur : anonyme
  • Interprètes : Max Linder

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes comiques (2ème Série)
  • Métrage : 155 m en partie viré ; 508.4 f.
  • Code télégraphique : Cingalais

RÉSUMÉ

Comme on lui refusait la main de sa bien aimée, un jeune homme résolut de se pendre. Il choisit une branche bien solide, avec des mains qui tremblent, forme un noeud coulant ; une sorte de fièvre le transporte. Adieu Sidonie, adieu vains espoirs, adieu ! Un jeune garçon, passant par là quelques secondes plus tard, aperçut tout à coup deux pieds, deux pieds d’homme qui pendaient à la hauteur de son visage. En levant les yeux, il vit un corps qui se balançait dans les feuilles avec des mouvements effarés, des gigotements au bout d’une corde, des bras jetés, des mains qui tâtent, cherchent un appui. Épouvanté, il s’enfuit prévenir le garde-champêtre. Celui-ci accourut et constata l’état des lieux. Puis il alla prévenir les gendarmes. Ceux-ci procédèrent administrativement et s’en furent prévenir leur brigadier, qui s’en fut prévenir le commissaire, qui accourut en hâte sur les lieux du drame. Quand il fut bien au courant des faits, quand toutes les constatations furent terminées, enregistrées et commentées, on dépendit le pendu. Il était déjà froid et tirait la langue horriblement avec une affreuse grimace. Un cy cliste alors offre sa pompe et l’air sauveur se met à circuler dans les poumons du pauvre suicidé ; il frétille, il reprend pied. Ses oreilles tintent, ses yeux voient Sidonie. Car c’est bien elle et elle tombe dans ses bras ! Les grands chênes de la forêt furent alors témoins d’une scène pathétique : pleurs, embrassades, transports, à l’issue desquelles manifestations on se partagea la corde.

D'après Susan Dalton : Max Linder is very much in love with a young lady and being rejected by her parents, attempts to hang himself ; his rescue and the happy ending after an amusing resuscitation. (Pathe28)

En savoir plus

source Henri Bousquet : Sujet dans le Supplément de novembre-décembre 1906 ; Sorties  : 1 - Omnia Pathé, Paris, 14.12.1906 (soirée d’inauguration avec accompagnement de la chanson homonyme de Mac-Nab) ; 2 - Vitographe Froissart, Eden-Théâtre, Nancy, 26 et 27.1.1907 ; 3 - Cinématographe Unic, Théâtre Municipal, Perpignan, 17.2.1907 ; Note  : Voir pages 144 et 145 de l’ouvrage de J.J. Meusy  : Paris- Palaces.(voir bibliographie)

source Susan Dalton : Films Pathé frères - Supplément. Paris: Pathé, Novembre-Décembre, 1906., p 017-018, pic ; Catalogo, Pathé frères Films, Barcelona, 1907, p 067 ; Pathé frères: I film della produzione Pathé (1896-1914), Volume 1, p 153-154 ; Films Pathé frères. Paris: Pathé, 1907., p 289 ; Pathé frères Films Spéciaux Ininflammables pour Cinématographe de Salon, pic ; Descriptive List of Pathéscope Films, Pathéscope Co. of America, Inc. ca. 1920, p 057 ; AFI Catalog, AVolume Database (1893 - 1910) ; Max Linder

Date de la publication électronique : 07 octobre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004