Noël de riche, Noël de pauvre  –  anonyme  –  1906

Fiche générale

  • Autre titre : Weinachten der Reichen und Armen (a german title) ; Los Reyes Magos (a Spanish title)
  • Numéro de film : 1643
  • Genre : Féeries & Contes (9ème Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur : anonyme

Production

  • Autre titre : Weinachten der Reichen und Armen (a german title) ; Los Reyes Magos (a Spanish title)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur : anonyme

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Féeries & Contes (9ème Série)
  • Métrage : 90 m ; 295.2 f.
  • Code télégraphique : Chevreuil

RÉSUMÉ

Dans un riche appartement d’un quartier aristocratique, deux amours de petites filles s’endorment dans leur grande chambre double lit, sous le baiser maternel. À la même heure, dans une mansarde froide et basse, un pauvre gamin, étendu sur un grabat humide, dort tranquillement du sommeil de ses sept ans. Le père, en rentrant, aperçoit sous la cheminée une paire de petits sabots que l’enfant avait déposée là en cachette, confiant dans la visite du petit Jésus. Faible et désarmé à la pensée du chagrin de son petit au réveil, le père dérobe à une devanture un méchant joujou et le dépose dans ses bras. Cependant le petit Noël, en visitant les toits, s’émeut du dénuement de la cheminée de la mansarde, tandis que celle de l’appartement regorge de jouets à profusion. Et comme il est très socialiste, il rétablit la balance en partageant les joujoux riches avec les joujoux pauvres et il envoie au petit déshérité un joli rêve d’or, dans lequel il y avait un grand arbre emplissant la cheminée, avec une collection complète de tout ce qu’on peut suspendre aux branches d’un arbre de Noël et tournant autour de cet arbre, des danseurs, de vrais danseurs de chair et d’os, hauts comme des poupées. Tous les enfants sont levés à l’aurore ; dans la grande chambre de l’appartement, les boîtes s’ouvrent, les bonbons pleuvent, les cartons se déchirent. Mais la joie, plus rare dans la mansarde, y est aussi plus intense. L’enfant, debout au milieu de ses richesses, semble un homme ivre entouré d’un trésor et remercie le petit Noël du miracle accompli en faveur du petit pauvre.

D'après Susan Dalton : The night before Christmas two groups of children are put to bed, with each in hopes that Christ child will come. One of the children is not fooled by this so he makes sure that the poor child in the attic has something in the morning.

En savoir plus

source Henri Bousquet : Sujet dans le Supplément de novembre-décembre 1906 ; Sorties : 1 - Splendid Cinématographe, Lyon, 24.12.1906 ; 2 - Vitographe Froissart, Eden-Théâtre, Nancy, 5 et 6.1.1907

source Susan Dalton : Films Pathé frères - Supplément. Paris: Pathé, Novembre-Décembre, 1906., p 033-034, pic ; Catalogo, Pathé frères Films, Barcelona, 1907, p 137 ; Films Pathé frères. Paris: Pathé, 1907., p 305 ; Pathe é frères, Kinematographen und Films. Berlin : Pathé, November, 1908

Date de la publication électronique : 07 octobre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004