L'Infidélité d’Ernest   –  1910

Fiche générale

  • Numéro de film : 3300
  • Genre : Scène comiques (2me Série)
  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : Prince (Ernest Dutremplin)
    Albens (le suiveur)
    Marguerite Brésil (Paméla)
    Mary Hett (Mme Dutremplin)
  • Scénario :Henri de Gorsse

Production

  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Scénario :Henri de Gorsse
  • Interprètes :Prince (Ernest Dutremplin)
    Albens (le suiveur)
    Marguerite Brésil (Paméla)
    Mary Hett (Mme Dutremplin)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comiques (2me Série)
  • Métrage : 210 m ; 688.8 f.
  • Code télégraphique : Lacustre

RÉSUMÉ

L’humeur dépensière de Mme Dutremplin a lassé l’in­dulgence de son époux. Tous deux boudent, lorsque Dutremplin, qui est amateur de vieux meubles tombe en arrêt à la devanture d’un antiquaire devant une horloge ancienne. Madame, furieuse, lui reproche à son tour sa prodigalité et le laisse à son achat… pour aller aux siens. Un suiveur se précipite sur ses traces. Au même moment, une jolie femme passe au bras d’un monsieur, qui achète l’horloge, tandis que Dutremplin sort de son ahuris­sement pour apprécier les charmes de la nouvelle venue. Sous l’influence d’idées folâtres, il court à toutes jambes après la voiture de livraison pour connaître le domicile de la dame. La jeune beauté l’aperçoit de sa fenêtre et lui fait signe de monter tandis que Don Hernandez, son pro­tecteur attitré, disparaît au coin de la rue. Dutremplin, au comble de la joie, se rend à l’appel de la belle et la serre de près lorsqu’une clef tourne dans la serrure. Il se réfugie dans une pièce voisine. Don Hernandez entre, aperçoit sur une chaise un chapeau et un pardessus, sort son revolver et tire coup sur coup, cherchant le coupable qui se cache dans l’horloge. L’espagnol n’ayant trouvé personne, se calme et prend un rafraîchissement lorsqu’il aperçoit l’horloge dont les aiguilles tournent comme une boussole qui a perdu le nord. Il écrit à l’antiquaire de venir reprendre le meuble et ainsi l’horloge et Dutremplin sont enlevés de concert. Pendant ce temps, Madame Dutremplin, ayant trouvé dans son suiveur un adorateur qui ne lésine pas, revient avec une foule de petits paquets et, avec une intention aimable à l’égard de son mari, achète la fameuse horloge. Le meuble est installé avec son contenu chez Mme Dutremplin, tandis que celle-ci lutte contre son adorateur qui entend toucher des arrhes ! Et, ici coup de théâtre ! Dutremplin sort de son horloge. Madame, stupéfaite et soupçonneuse, le somme de s’ex­pliquer et l’astucieux époux de déclarer : “C’était pour vous surveiller Madame !

En savoir plus

Sortie  : Le Cirque d’Hiver, Paris , 4 au 10.2.1910

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914, (1910-1911), Henri Bousquet |p 261 |y sum

Date de la publication électronique :12 novembre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004