Les Voleurs incendiaires  –  anonyme  –  1907

Fiche générale

Affiche
  • Autre titre : A Case of Arson (an U.S. title)
  • Numéro de film : 1797
  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8ème Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :anonyme

Production

  • Autre titre : A Case of Arson (an U.S. title)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :anonyme

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8ème Série)
  • Métrage : 245 m ; 803.6 f.
  • Code télégraphique : Coffre

RÉSUMÉ

Ils sont toute une bande, aux carrures terribles, accoudés à boire dans une sorte de repaire sombre, parlant bas, ser­rés les uns contre les autres comme des conspirateurs. Sur leurs visages farouches la flamme remuante d’un quin­quet fait danser des clartés fantastiques. Deux enfants sortent dans le bleu froid du dehors, détachent une barque amarrée et glissent sur l’eau morte du canal où coulent des reflets de lune. À un kilomètre de l’autre côté de l’eau, ils atteignent un paisible village breton et vont de chaumière en chaumière quêter un morceau de pain. Leur aspect miséreux, leurs vêtements en guenilles éveillent la pitié : on les accueille, on les plaint. Ceux-ci, la conte­nance humble, mais l’œil aux aguets, glissent des regards sournois, inspectent les lieux, vérifient les issues. Et le lendemain, à la tombée de la nuit, la bande de brigands s’abat sur le pays, assommant les habitants et allumant aux quatre coins du village des foyers d’incendie qui l’enserrent comme une armée assiégeante. Les paysans fuient devant le fléau, affolés par l’épouvante de la flamme, tandis que les incendiaires profitant du désarroi général, pillent les fermes et entassent l’or dans leurs sacs. Mais les paysans ruinés et dépossédés, se retournent contre les bandits et leur font une poursuite acharnée. Les barques glissent rapides sur l’eau - les balles sifflent - des corps s’abattent dans la rivière dont les eaux calmes se referment en reflétant merveilleusement un ciel embrasé et sanglant. Les incendiaires se réfugient dans leur repaire mais une querelle survient entre deux mégères, leurs complices ; l’une d’elles en proie à un accès violent de colère met le feu aux poudres et la mort s’abattant soudain sur le groupe des brigands leur fait justice.

En savoir plus

source Henri Bousquet : Annoncé dans le supplément de juillet 1907 ; Sortie   : Pathé Grolée, Lyon, 2.8.1907

source Susan Dalton : Films Pathé frères - Supplément. Paris: Pathé, Juillet, 1907., p 039-041, pic ; Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet, p 031

Date de la publication électronique :18 June 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004