La Vengeance du métis  –  anonyme  –  1907

Fiche générale

  • Autre titre : Half Caste's Revenge (an U.S. title)
  • Numéro de film : 1816
  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8ème Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :anonyme

Production

  • Autre titre : Half Caste's Revenge (an U.S. title)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur : anonyme

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8ème Série)
  • Métrage : 360.8 f.
  • Code télégraphique : Colza

RÉSUMÉ

Sur le seuil de l’hacienda, le planteur descendu de cheval courtise la fille de ferme tandis qu’un homme de sang-mêlé les épie à distance. La rage de ce cœur de métis où palpitaient les farouches énergies d’un atavisme bestial fut si impérieuse, si vive, qu’il tenta de s’interposer entre ce maître dont il jalousait le pur-sang blanc et la jeune servante au sang noir. Mais sur l’ordre du planteur, deux nègres s’emparent du métis, le lient à un poteau et le flagellent à l’aide de lanières de cuir. Sous cet outrage, un nouveau flot de haine envahit son cœur. Devant une statue de la Vierge, il jure avec son sang de se venger : car il n’eut pas été le fils d’une esclave de la Louisiane s’il n’avait pas joint à l’énergie naturelle de ses haines une dose considérable de superstition. Blotti dans un fourré, en embuscade sur le passage de son maître, le métis vise froidement et tire. Le cavalier désarçonné s’affaisse sur le sol, mortellement blessé. Mais il se dresse dans un dernier effort, saisit son revolver armé et tire au hasard ; un coup de feu retentit tandis que le métis s’enfuit avec un cri de douleur. À l’hacienda, les domestiques voyant le cheval, Moreno, revenir seul, la bride sur le cou, pressentent le malheur. Guidés par Moreno, ils partent à la recherche de leur maître. Le cheval les conduit à travers bois. Soudain, il s’arrête en hennissant devant le corps de son maître qui gît inerte et ensanglanté sur l’herbe. Alors les gens de la ferme battent les alentours, suivent la piste sanglante de l’assassin et le chassent dans une poursuite acharnée. Tantôt roulant sur les talus, tantôt se laissant glisser le long des roches humides, meurtri, haletant, aveuglé, il fuit dans une course éperdue vers l’abîme… Bloqué dans une caverne où il s’était réfugié, il périt dans l’écrasement formidable d’un coup de mine amorcé par les poursuivants.

En savoir plus

source Henri Bousquet : Annoncé dans le supplément de juillet 1907 ; Sortie   : Pathé Grolée, Lyon, 26.7.1907

source Susan Dalton : Films Pathé frères - Supplément. Paris: Pathé, Juillet, 1907., p 041-042 ; Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet, p 033

Date de la publication électronique : 18 June 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004