Salomé  –  Ugo Falena  –  1910

Fiche générale

  • Titre original : Salomé
  • Numéro de film : 3642
  • Genre : Scènes dramatiques
  • Production :Il Film d’Arte Italiana / Série d’Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Ugo Falena
  • Interprètes : Vittoria Lepanto (Salomé)
    Laura Orette (Herodiade)
    Francesca Bertini (une esclave)
    Ciro Galvani (St Jean Baptiste)
    Achille Vitti (Hérode)
    Gastone Monaldi (Vitellius)
  • Adaptation :Ugo Falena : d’après Salomé d’Oscar Wilde (1894)

Production

  • Titre original : Salomé
  • Production :Il Film d’Arte Italiana / Série d’Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Ugo Falena
  • Adaptation :Ugo Falena : d’après Salomé d’Oscar Wilde (1894)
  • Interprètes :Vittoria Lepanto (Salomé)
    Laura Orette (Herodiade)
    Francesca Bertini (une esclave)
    Ciro Galvani (St Jean Baptiste)
    Achille Vitti (Hérode)
    Gastone Monaldi (Vitellius)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes dramatiques
  • Métrage : 285 m dont 245 en couleurs ; 934.8 f.
  • Code télégraphique : Malachite

RÉSUMÉ

Alors que St Jean Baptiste est en train de prêcher, il est saisi et emmené au Palais d’Hérode. Là, il est emprisonné dans un caveau souterrain où aucune lumière ne pénètre. Peu de temps après, Hérode rencontre Salomé qui lui plaît beaucoup, mais celle-ci a conçu une passion pour Jean Baptiste. Elle persuade les gardiens de faire sortir le prêcheur de son tombeau. Mais Jean Baptiste repousse ses avances et retourne dans sa prison. Salomé, ainsi rejetée, songe à se venger. À une fête donnée par Hérode, celui-ci dit à Salomé qu’elle peut lui demander ce qu’elle veut. Elle exige alors la tête de Jean Baptiste qui lui est aussitôt apportée. Mais, à la vue de celle-ci, elle trahit l’amour qu’elle avait pour Jean Baptiste. Alors Hérode ordonne à ses soldats de la tuer également.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 101, 30.7.1910 Compte rendu  : The Bioscope, 7.7.1910 A. Bernardini et V. Martinelli citent le compte-rendu enthousiaste de Lucio d’Ambra publié dans la revue Tirso du 27.3.1910 et dans lequel il décrit la jeune actrice qui clouée sur une croix “abbandona sulla spalla destra la sua bella testa dalla quale precipita a terra una meravigliosa pioggia di capelli d’ebano”

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914, (1910-1911), Henri Bousquet |p 309

  • Localisation des copies : Copie conservée chez Pathé.
Date de la publication électronique :24 November 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004