Athalie  –  Michel Carré ou Albert Capellani  –  1910

Fiche générale

  • Numéro de film : 3730
  • Production : Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL) / Série d’Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur : Michel Carré ou Albert Capellani
  • Interprètes : Édouard de Max (le Grand Prêtre Joad)
    Jean Jacquinet
    Philippe Garnier
    Jeanne Delvair (Athalie)
    Lucy Fleury
    Lola Noyr
    la petite Renée Pré (le petit Roi Joas) et une centaine de figurants.
  • Scénario : Michel Carré
  • Adaptation : Michel Carré d’après la pièce de Jean Racine (1691)

Production

  • Production : Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL) / Série d’Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur : Michel Carré ou Albert Capellani
  • Scénario : Michel Carré
  • Adaptation : Michel Carré d’après la pièce de Jean Racine (1691)
  • Interprètes : Édouard de Max (le Grand Prêtre Joad)
    Jean Jacquinet
    Philippe Garnier
    Jeanne Delvair (Athalie)
    Lucy Fleury
    Lola Noyr
    la petite Renée Pré (le petit Roi Joas) et une centaine de figurants.

Fiche technique

Résumé et notes

  • Métrage : 430 m dont 361 en couleurs ; 1410.4 f.
  • Code télégraphique : Maquette

RÉSUMÉ

Athalie, reine de Judée, a conquis le trône par l’élimina­tion de tous les princes royaux. Mais un bébé a été sauvé par le Grand Prêtre Joad qui le cache dans le Temple de Jérusalem. Sept ans ont passé et le peuple las de la tyrannie de la cruelle Reine prie Dieu pour que le fils de David vienne le délivrer. Athalie est devenue une adora­trice de Baal et deux prêtres de cette divinité ont été vus essayant de la persuader de détruire le Temple sacré. Athalie renvoie les deux hommes et pleine de remords se met à prier. En rêve, elle voit Joas le petit Roi. Alors, elle veut vérifier par elle-même si les rumeurs concernant l’existence du Prince Royal sont vraies. Elle se rend au Temple au moment du sacrifice et le Grand Prêtre la chasse. Elle questionne Joas peu après mais celui-ci est incapable de lui répondre, cependant sa physionomie convainc Athalie qu’il est bien le petit Roi et elle décide de reconquérir le pouvoir par les armes. Elle prend la tête de ses guerriers et se présente devant le Temple. Elle demande à y pénétrer. Joad l’admet mais seule. Là, elle voit le nouveau Roi assis sur un trône et entouré de ses partisans. Elle s’élance en avant mais, à l’appel du Grand Prêtre, des soldats cachés se présentent et la forcent à sortir du Temple. Dehors, le peuple attend pour acclamer le nouveau Guide qu’on lui a promis. Athalie leur crie de faire allégeance. Leur seule réponse est le silence qui se change bientôt en cris de joie à l’apparition du petit Roi Joas devant le Temple. La Reine veut se précipiter sur lui mais un coup de javelot met fin à sa vie.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 110, 1.10.1910 Compte rendu  :  The Bioscope, 25.8.1910

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 7 au 13.10.1910 Georges Fagot dans un article manifestement publicitaire, écrivait entre autres : Nous venons de voir la bande la plus parfaite qui ait, à ce jour, été présentée par le cinématographe, Athalie, mis en scène et adapté par M. Michel Carré un des auteurs les plus réputés de la SCAGL… Adaptateur ingénieux, metteur en scène habile, M. Michel Carré était qualifié pour faire du chef-d’œuvre de Racine, la version cinématographique qui illustre la Série d’Art Pathé Frères.(Ciné-Journal n° 111, 8.10.1910)

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914, (1910-1911), Henri Bousquet |p 327

Selon le Bulletin Hebdomadaire Pathé Fréres n° 5 (deuxième année) le film a été réalisé par Albert Capellani.


Date de la publication électronique : 25 novembre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004