Pitou, bonne d’enfants  –  1907

Fiche générale

Affiche
  • Numéro de film : 1815
  • Genre : Scène comique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : Max Linder

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Interprètes :Max Linder

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comique
  • Métrage : 105 m ; 344.4 f.
  • Code télégraphique : Colossal

RÉSUMÉ

Pitou, gauche, emprunté, son petit képi sur l’oreille droite, porte avec précaution un paquet blanc d’où émerge une petite fille déplumée, tandis que la nourrice, la grosse Julie, s’absente un moment. Mais Pitou a beau lui faire mille agaceries, mille risettes, le marmot s’obs­tine à brailler à pleins poumons. Pitou fourre le biberon dans le petit bec ouvert et pour lui tenir compagnie s’installe lui-même à la terrasse d’un zinc. Il était en plein dans l’exercice de ses fonctions lorsqu’il aperçoit au loin son colonel… vite, il fourre le mioche dans une brouette de plâtre, raide comme un piquet, la main au képi, il fait le salut militaire… Quand il se retourne, plus de brouette, plus de marmot ! Que faire  ? Pitou désolé, va, vient, fouille les allées, bat les bordures. Il marche, il marche, sue, sue à grosses gouttes. Peine perdue, le marmot reste plus introuvable que la Chambre de 1819. Il tire de sa poche son grand mouchoir à carreaux et se met à couler par toutes les fentes de son visage. Pauvre Pitou, brave Pitou ! Soudain, il se frappe le front : “Eurêka, s’écrie Pitou qui a des lettres, j’ai trouvé !” Et sour­noisement, il s’approche d’une petite voiture et s’empare du mioche dont la bonne a le dos tourné : “Julie n’y verra que du bleu” se dit-il en rapportant triomphalement sa trouvaille. Sur ces entrefaites, voilà que le gardien du square retrouve le premier poupon et le plante dans les bras de Pitou qui demeure fort perplexe. Deux poupons… deux ! pour une nourrice sèche… ! Heureusement, tandis que Julie arrive d’un côté, la nourrice du bébé dérobé arrive en sens inverse… toutes deux trouvent Pitou fort en peine un marmot braillant sur chaque bras ! Ces joyeuses scènes sont jouées avec un entrain communicatif par M. Linder irrésistiblement comique dans son rôle de Tourlourou en peine.

D'après Susan Dalton : Pitou, gauche, emprunte, son petit kepi sur l'oreille droit, porte avec precation un paquet blacn d'ou emerage . . .

En savoir plus

Annoncé dans P.C.G. n° 57, 1.8.1907

Sortie   : Omnia Pathé, Paris, 25.7.1907

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896-1914, Volume 2, 1907-1909 |p 036 ; Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet |p 036 |y sum

Date de la publication électronique :09 October 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004