Le Roman de la momie  –  Albert Capellani  –  1911

Fiche générale

  • Titre de travail : La Momie
  • Numéro de film : 4063
  • Genre : Scène dramatique
  • Production : Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur : Albert Capellani
  • Interprètes : Paul Franck (Lord Evandale)
    Romuald Joubé (le Pharaon)
    le mime Thalès
    Louis Ravet
    Mme California (la momie)
    Jeanne Brindeau et une cinquantaine de figurants.
  • Scénario : Théo Bergerat d'après le roman homonyme de Théophile Gautier (1858)

Production

  • Titre de travail : La Momie
  • Production : Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur : Albert Capellani
  • Scénario : Théo Bergerat d'après le roman homonyme de Théophile Gautier (1858)
  • Interprètes : Paul Franck (Lord Evandale)
    Romuald Joubé (le Pharaon)
    le mime Thalès
    Louis Ravet
    Mme California (la momie)
    Jeanne Brindeau et une cinquantaine de figurants.

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 250 m dont 199 en couleurs
  • Code télégraphique : Modeleur

RÉSUMÉ

Un riche Anglais, Lord Evandale, ayant découvert dans une nécropole de Thèbes, une momie de femme admira­blement conservée, s’absorbe si profondément dans sa contemplation qu’il en arrive à revoir en rêve la vie ro­manesque de la belle Égyptienne. Lui-même, incarnant le personnage du poète Poëri, s’éprend de l’idole que son cerveau a créée. Elle se nomme Tahoser et sa réputation de beauté l’a fait mander auprès du Pharaon. Celui-ci, charmé veut la retenir en son palais. Mais la captive s’enfuit pour retrouver Poëri, sans l’amour duquel elle ne peut vivre. Cependant, Moïse, le législateur des Hébreux, au prix de la liberté de son peuple, livre au Pharaon le secret de la retraite de la fugitive. La pauvre Tahoser va tomber de nouveau au pouvoir du souverain, quand celui-ci, regrettant la parole donnée et parti à la poursuite des Hébreux, succombe pendant l’expédition. Tahoser, qui a reçu avant le départ du monarque le lotus d’or, emblème de la royauté, devient reine d’Égypte. Mais elle ne peut oublier le poète Poëri et meurt de désespoir, terrassée par le destin qui la sépare à jamais de celui qu’elle aime. À ce moment, le rêve se dissipe, mais non le souvenir, et Lord Evandale, le cœur plein de son amour d’outre-tombe, décide d’en finir avec une vie qui lui est désor­mais à charge. Il porte son revolver à sa tempe lorsque Lord Glover, un vieil ami de sa famille entre avec sa fille Ellen, vivante image de l’Égyptienne Tahoser. Lord Evandale, surpris et charmé, consent à oublier sa chimère pour épouser celle qui en sera pour lui la déli­cieuse incarnation.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 130, 18.2.1911

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 3

Sortie  : Omnia Pathé, Paris, 24.2 au 2.3.1911

Date de la publication électronique : 04 dcembre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004