Œuf de Pâques (L’)  –  1911

Fiche générale

  • Numéro de film : 4170
  • Genre : Comédie dramatique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : la petite Renée Pré

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Interprètes :la petite Renée Pré

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Comédie dramatique
  • Métrage : 165 m dont 140 en couleurs
  • Code télégraphique : Mortier

RÉSUMÉ

En Bretagne, aux environs de Quimper, dans une maison aisée, une veuve, Anne de Kergolin, vit seule, retirée du monde, après avoir perdu successivement en mer ses trois fils. C’est le Jeudi Saint. Les cloches, suivant la poétique légende, partent pour Rome en signe de deuil. Pendant trois jours elles cesseront de faire entendre leur joyeux carillon. Mais le samedi matin, elles reviennent toutes fleuries, tintant à toute volée au-dessus des villages. Anne de Kergolin les écoute, tristement, sans s’associer à leur fête. Peut-il y avoir de Pâques joyeuses pour une mère qui a perdu ses enfants. Au dehors, il fait très froid ; le bon curé du village se hâte vers son église, lorsqu’il aperçoit sur le seuil un petit enfant tout en pleurs, en­veloppé de pauvres haillons. Que faire de cette trouvaille encombrante ? Heureusement inspiré, l’excellent prêtre dépose l’enfant dans un gros œuf de Pâques et expédie le tout dans une caisse à l’adresse de Mme de Kergolin. Lorsque celle-ci, en prières, sort de sa méditation, elle découvre, stupéfaite et joyeuse, le cadeau que le Ciel lui envoie. Un petit mot est joint à l’envoi : “Puisse-t-il vous apporter joie et bonheur.” Et Anne de Kergolin bénit le miracle qui lui envoie un enfant à chérir à la place de ses chers disparus.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 137, 8.4.1911

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 10

Sortie  : Théâtre Omnia, Rouen, 17 au 23.5.1911

Date de la publication électronique :09 December 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004