Récolte et préparation des noix de coco aux Philippines  –  1911

Fiche générale

  • Numéro de film : 4252
  • Genre : Scène d'industrie
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène d'industrie
  • Métrage : 185 m dont 153 en couleurs
  • Code télégraphique : Myrthe

RÉSUMÉ

Nous nous trouvons au premier tableau dans une forêt de palmiers à troncs grêles, atteignant une hauteur de près de 25 mètres. Ce sont des cocotiers. Les fruits abattus, on attache les noix deux par deux et l’on en forme un long chapelet qui, disposé sur la rivière en cercles serrés, for­mera un radeau et en facilitera le transport. Arrivées à destination, les noix de coco subissent diverses opéra­tions. La première écorce (péricarpe) après macération et battage est enlevée ; la fibre qu’elle contient sert à faire des cordes, des nattes, des brosses… La noix est ensuite fendue pour en extraire la pulpe qui prend alors le nom de copra. Le copra est séché et expédié à Marseille ou à Nantes pour en faire de l’huile plus spécialement destinée à la fabrication du savon.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 145, 3.6.1911

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 18

Sortie  : Théâtre Français, Bordeaux, 28.7.1911

Date de la publication électronique :10 December 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004