Le Mariage aux épingles  –  Georges Monca  –  1911

Fiche générale

  • Numéro de film : 4277
  • Genre : Scène comiques (2me Série)
  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Monca
  • Interprètes : PrinceAndré Simon
    Émile AndréRené Gréhan
    Armand LurvilleGabrielle Lange
    Andrée Marlyla petite Maria Fromet
  • Scénario :Julien Berr de Turique

Production

  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Monca
  • Scénario :Julien Berr de Turique
  • Interprètes :PrinceAndré Simon
    Émile AndréRené Gréhan
    Armand LurvilleGabrielle Lange
    Andrée Marlyla petite Maria Fromet

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comiques (2me Série)
  • Métrage : 165 m ; 541.2 f.
  • Code télégraphique : Nitouche

RÉSUMÉ

Rigadin, fiancé évincé par des parents sans entrailles et désespéré, cherche à s’étourdir dans le tourbillon mon­dain, où le hasard le remet en face de Jeannine Dupont, la jeune fille qu’il aime. M. et Mme Dupont ont beau le foudroyer du regard et surveiller étroitement leur progé­niture, tandis que Zézette, la fillette de la maison, occupe l’attention générale en se mettant au piano, Jeannine trouve le moyen de rejoindre Rigadin dans un petit salon où les deux jeunes gens se livrent à un amoureux tête-à-tête. Soudain, Rigadin, en s’asseyant sur un canapé, res­sent une vive douleur au point de contact où les deux épingles à chapeau de Jeannine viennent de s’enfoncer cruellement en pleine chair! À ce moment, M. Dupont, furieux, vient chercher sa fille et veut l’emmener. Mais où sont ses épingles à chapeau ? Rigadin, interrogé, n’a rien vu. Il n’en est pas de même de la petite Zézette qui, apercevant les épingles dans la singulière pelote que nous savons, y suspend un pantin. Le pauvre Rigadin, devient le point de mire de l’assistance qui, tout entière s’efforce de procéder à sa délivrance. Enfin, non sans peine, on y parvient et M. et Mme Dupont, touchés par son stoïcis­me, lui accordent enfin la main de sa bien-aimée.

D'après Susan Dalton : Rigadin fiancé évince par des parents sans entrailles et désespéré

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 145, 3.6.1911

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 18

Sortie  : Omnia Pathé, Paris, 9 au 15.6.1911

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914, (1910-1911), Henri Bousquet |p 408

Date de la publication électronique :10 December 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004