Rigadin fait de la contrebande  –  Georges Monca  –  1911

Fiche générale

  • Numéro de film : 4337
  • Genre : Scène comiques (2me Série)
  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Monca
  • Interprètes : PrinceÉmile André
    Henry HouryBarally
    Gabrielle LangeAndrée Marly
    Rose GraneGermaine Reuver
  • Scénario :Frédéric Mauzens

Production

  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Monca
  • Scénario :Frédéric Mauzens
  • Interprètes :PrinceÉmile André
    Henry HouryBarally
    Gabrielle LangeAndrée Marly
    Rose GraneGermaine Reuver

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comiques (2me Série)
  • Métrage : 180 m ; 590.4 f.
  • Code télégraphique : Nombreux

RÉSUMÉ

Voyageant en Belgique avec sa femme et sa belle-mère, Rigadin veut rapporter de la dentelle à une amie de cœur qu’il a laissée à Paris. On lui a promis autant de baisers que de mètres. Aussi a-t-il fait l’acquisition d’une pièce entière. Comme il sort de la boutique, il a la malchance de rencontrer sa femme et sa belle-mère auxquelles il s’efforce vainement de cacher son emplette. La jeune femme tout heureuse croit à une aimable intention de son mari à son égard et, c’est plus éprise que jamais qu’elle reprend à ses côtés le train de Paris. Mais à la douane, belle-maman, qui s’était chargée du paquet prohibé, se le laisse voler par un filou. Rigadin, tout heureux de rentrer en possession de sa pièce, fait rendre gorge au voleur. Mais comment tromper la vigilance des douaniers ? Notre ami entre dans un lavatory et enroule à sa taille la marchandise de contrebande. Tout marche pour le mieux lorsqu’à l’heure du départ, belle-maman s’aperçoit qu’elle a perdu le précieux paquet qui lui avait été confié. Les deux femmes descendent à sa recherche. Rigadin les suit, mais, un bout de dentelle qui pend sous sa jaquette se prend dans l’engrenage des roues au moment où le train part et notre héros se met à tourner comme une bo­bine qui se déroule. Pris en flagrant délit de contrebande, Rigadin subit, sous forme d’une vigoureuse correction, les revendications des douaniers et de son épouse outragée.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 149, 1.7.1911

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 22

Sortie  : Omnia Pathé, Paris, 7 au 13.7.1911

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914, (1910-1911), Henri Bousquet |p 419

Date de la publication électronique :11 December 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004