Romain Kalbris  –  Georges Denola  –  1911

Fiche générale

  • Numéro de film : 4338
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Denola
  • Interprètes : le petit Briand (Romain Kalbris)
    Paul Landrin (l’usurier Serres)
    Herman Grégoire
    Anthonin
    Caudreux
    Eugénie Nau (Mme Kalbris)
    la petite Carina (la bohémienne)
    Cécile Barré...
  • Adaptation :D’après le roman d’Hector Malot (1869)

Production

  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Denola
  • Adaptation :D’après le roman d’Hector Malot (1869)
  • Interprètes :le petit Briand (Romain Kalbris)
    Paul Landrin (l’usurier Serres)
    Herman Grégoire
    Anthonin
    Caudreux
    Eugénie Nau (Mme Kalbris)
    la petite Carina (la bohémienne)
    Cécile Barré
    Camille Steyaert

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 250 m
  • Code télégraphique : Nominal

RÉSUMÉ

Romain Kalbris a été placé à 13 ans, après la mort de son père, chez l’usurier Serres. Le petit Romain, malmené par son maître, étouffant entre les quatre murs où s’étiola son enfance, prend un jour le parti de fuir. Sa mauvaise étoile le conduit chez des saltimbanques qui, à leur tour, l’ex­ploiteront. Mais ici, Romain trouve un adoucissement dans l’amitié d’une fillette, sa petite camarade d’infor­tune. Pendant ce temps, la mère de Romain, restée seule après le départ de son fils, retrouve, en feuilletant un livre, le testament de son mari, lui léguant une petite for­tune et lui révélant la malhonnêteté de l’usurier Serres qui détient une partie de leurs biens. Lorsqu’elle arrive pour lui reprendre son fils, elle apprend la fuite du gar­çonnet. Sous ce nouveau coup du malheur, la mère re­prend angoissée le chemin de son logis. Qui sait si elle n’y trouvera pas, en rentrant son petit Romain ? C’est en effet à quelques pas de son logis où il est venu échouer, épuisé de fatigue, avec la petite bohémienne, qu’elle retrouve son fils. Mme Kalbris, chez qui un peu d’aisance est rentrée, gardera auprès d’elle les deux enfants et leur fera oublier les mauvais jours.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 151, 15.7.1911

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 24

Sortie  : Omnia Pathé, Paris, 14 au 20.7.1911

Date de la publication électronique :11 décembre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004