La Clemence d’Isabeau, Princesse d’Héristal  –  1911

Fiche générale

  • Numéro de film : 4410
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL) / Série d’Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : Paul Capellani (Antonio)
    Charles Dechamps (Gennaro)
    Jeanne Méa (Isabeau)
  • Adaptation :Tiré des Chansons de Geste du Moyen Âge par Camillo Antona-Traversi
  • Directeur de la photographie : Pierre Trimbach

Production

  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL) / Série d’Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Adaptation :Tiré des Chansons de Geste du Moyen Âge par Camillo Antona-Traversi
  • Interprètes :Paul Capellani (Antonio)
    Charles Dechamps (Gennaro)
    Jeanne Méa (Isabeau)

Fiche technique

  • Photographie :Pierre Trimbach

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 275 m dont 251 en couleurs
  • Code télégraphique : Ocreux

RÉSUMÉ

Isabeau, princesse d’Héristal, restée veuve, n’a plus au monde qu’une affection, celle de son fils unique, Gennaro. Celui-ci est un séduisant et fougueux adoles­cent, à son premier roman d’amour. Mais il a un rival, Antonio, qui le provoque dans un duel à l’épée et le tue lâchement d’un coup de poignard. Découvert par les gens du château et poursuivi, Antonio, affolé, cherche un re­fuge et le hasard le conduit auprès de la mère de la vic­time. La princesse, encore dans l’ignorance du malheur qui la frappe, donne asile au fugitif. Appuyant sur une partie de la boiserie, elle fait glisser un panneau portant un tableau du Christ et découvre une chambrette dont elle seule connaît le secret. Le misérable s’y réfugie et les recherches de ses poursuivants demeurent vaines. Mais soudain, un funèbre cortège envahit le château, révélant à la malheureuse mère l’affreuse nouvelle. Folle de dou­leur, Isabeau va livrer l’assassin de son fils. Mais la figure du Christ s’élève entre elle et le coupable. La chré­tienne se souvenant de la loi de pardon qu’il enseigne, tombe à genoux devant le Dieu qui incite à la clémence et efface les douleurs humaines.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 157, 26.8.1911

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 30

Sortie  : Théâtre Omnia, Rouen, 11 au 17.10.1911

Date de la publication électronique :15 décembre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004