Médor est jaloux  –  1911

Fiche générale

  • Numéro de film : 4419
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Métrage : 150 m
  • Code télégraphique : Odeur

RÉSUMÉ

Médor, le benjamin de la maison, voit d’un œil jaloux, l’intrusion d’un bébé dans la famille. Médor en perd l’appétit et le sommeil. Il boude. Son humeur devient sombre et atrabilaire. Comme l’objet de son aversion dort paisiblement dans son berceau, Médor le saisit entre ses crocs et le jette par la fenêtre. Par bonheur, l’enfant tombe sans se faire aucun mal, sur un matelas qu’on est en train de carder. Mais la haine de Médor ne désarme pas. En sautant de nouveau sur le berceau de son rival, il renverse une lampe à pétrole qui met le feu aux rideaux. Le coupable prend la fuite. Cependant, devant le désespoir des parents, Médor, saisi de remords, s’élance au milieu des flammes et rend sa petite victime à la ten­dresse des siens. Le brave chien, acclamé, fêté et fier de sa bonne action, oublie son ressentiment et devient le meilleur ami de son nouveau petit maître.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 156, 9.8.1911

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 29

Sortie  : Théâtre Omnia, Rouen, 27.9 au 3.10.1911

Date de la publication électronique :15 December 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004